Mais pourquoi une nouvelle PS4 ?

Mais pourquoi une nouvelle PS4 ?

Si vous suivez l’actualité et les rumeurs de cette industrie du jeu vidéo, vous avez certainement déjà lu quelque part la probable existence d’une nouvelle version de la PS4 plus puissante que Sony serait sur le point de lancer. Idée saugrenue, stratégie risquée ou coup de maître à venir ?

A l’heure actuelle, tous les pointeurs semblent indiquer un lancement prochain d’une nouvelle version de la PS4 dont le nom de code en interne chez Sony serait Neo. Cette machine bénéficierait de caractéristiques supérieures à son prédécesseur. Les dernières rumeurs indiquent que le processeur principal conserverait 8 cores mais cadencés à 2.1GHz au lieu des 1.6GHz de la première version. Par ailleurs, la bande passante de la mémoire serait accrue et surtout le processeur graphique passerait de 18 unités de calcul à 36 à une fréquence de 911 MHz au lieu de 800MHz. Cette augmentation des capacités de la machine devraient permettre aux développeurs de proposer des jeux plus fluides ou bénéficiant d’une résolution supérieure jusqu’au 4K.

Cependant, Sony semble être conscient du risque de scission de la communauté PS4 et prévoit d’imposer des règles précises aux développeurs. Puisque les deux consoles conserveront tous les éléments habituels comme le même PSN, les mêmes interfaces, les mêmes fonctionnalités, Sony veut imposer une parité. Excepté des réalisations légèrement différentes, les jeux devront comprendre les mêmes éléments de jeu. Pas de trophée spécial et autres bonus spécifiques à la nouvelle PS4. Tous les jeux à compter de la fin d’année devront proposer un mode normal et un mode « Neo« . Pour les titres sortis avant, Sony laisserait la décision aux développeurs et éditeurs de savoir s’ils veulent patcher leur titre pour profiter des caractéristiques de la PS4 Neo. Si cela ne requiert pas trop de travail, on peut imaginer que certains gros éditeurs seront de la partie pour mettre à jour et embellir leurs productions et éventuellement attirer de nouveaux joueurs. Je ne serais pas contre pour une version Neo de The Division qui souffre de ralentissements par exemple 🙂

Contrairement à beaucoup de rumeurs, Sony ne semble pas vouloir obliger les développeurs à produire des titres obligatoirement 4K en mode Neo. Là encore, la décision serait laissée à la discrétion des éditeurs et développeurs. Toutefois, les versions Neo des jeux devront proposer un gameplay et un framerate similaires à la version normale. Je doute cependant que les nouvelles caractéristiques suffisent réellement à proposer des jeux 4K avec une richesse suffisante ou équivalente à la version 1080P surtout lorsqu’on voit la configuration PC nécessaire pour atteindre cette résolution et une qualité notable.

Le PlayStation VR n’est pas non plus totalement hors contexte. Selon nos sources, Sony aurait même très largement poussé les développeurs de titres VR à inclure le mode PS4 Neo afin d’avoir des jeux visuellement plus riches que dans le mode normal. La raison à cela serait probablement des titres VR qui pourraient paraître assez pauvres face aux concurrents VR que sont par exemple Oculus ou HTC Vive bénéficiant de la puissance de grosses configurations PC. Est-ce que cela suffirait pour réduire le gap? J’en doute mais commercialement, un meilleur visuel reste un bon argument. Vous pouvez être sûr que dans les mois à venir, tous les visuels qu’on aura proviendront du mode Neo.

Maintenant, pourquoi Sony aurait décidé de cette stratégie inédite dans l’industrie console? Historiquement, chaque cycle de console propose une configuration fixe sur laquelle les développeurs s’acharnent à optimiser leurs productions. La différence entre les titres de première génération et ultérieures est bien souvent énorme compte tenu des dites optimisations. La beauté de cette industrie console repose là-dessus. Evidemment, plusieurs versions des consoles sortent pendant leur cycle de vie mais ce sont généralement des versions industriellement optimisés pour réduire le coût de revient et ainsi baisser son prix au fil des années. Avec la PS4 Neo, ce sera donc une première d’avoir une machine plus évoluée que son prédécesseur et pourtant de la même famille.

Depuis cette génération, la PS4 tout comme la Xbox One ne sont en fait que des variantes de PC déguisées en consoles. L’architecture de ces deux consoles est très proche d’un PC. Mettre à jour leurs caractéristiques tout en gardant la rétrocompatibilité est donc relativement facile. Et avec la roadmap d’AMD fournisseur des composants des deux consoles, il n’est pas très difficile d’imaginer que les labos de Sony ou Microsoft ont des versions boostées des consoles actuelles depuis longtemps. Sortir des versions évoluées n’est donc pas un problème technique mais une décision commerciale. Je me laisserai même à penser que cette stratégie a été prévu avant même le lancement la PS4 car je doute que la décision ait été prise par hasard et à la va-vite puisque nécessitant énormément de planification, de suivi avec les développeurs voire même de développement d’outils pour faciliter le travail de ces derniers.

Honnêtement cette stratégie, si elle s’avère vérifiée, m’a au départ paru incompréhensible. Cependant, à tête reposée, Sony semble vouloir la tenter pour des raisons de revenus et d’expansion de son parc installé avec un risque plutôt bien calculé.

En effet, avec deux versions aux prix différents, Sony pourrait alors viser les gamers pur et dur qui n’auraient pas encore sauté le pas tout en touchant ceux qui ont déjà une PS4 mais veulent passer un cran au-dessus. Le modèle standard avec une baisse de prix probable pourrait être alors un produit d’appel pour le grand public encore peu présent sur la PS4. Ce marché de masse n’est généralement atteint que lorsque les machines passent sous la barre des 300€ ce qui pourrait être le prix d’appel du modèle standard si vous me permettez mon petit pronostic maison. On peut aisément alors imaginer le modèle standard avec 500Go de disque dur et un DualShock 4 pour 299€ tandis que le modèle qu’on va appeler encore Neo sortirait à 399€ avec le même disque dur et un pad. Avec cette stratégie, Sony pourrait alors gagner sur deux tableaux, les gamers pour qui le prix est moins impactant et le grand public qui y est plus sensible. Evidemment, cette stratégie présente un certain risque de s’aliéner certains gamers qui auront l’impression qu’on les a lésé ou qu’on les pousse à l’achat. Il faudra vraiment justifier le passage d’un modèle à l’autre et le point suivant pourrait être dans l’argumentaire.

Ainsi, l’autre raison probable serait le 4K. Non pas le 4K pour le jeu même s’il est possible que certains développeurs tentent l’aventure. Mais le Blu-Ray 4K. Ce format de disque vidéo commence à sortir mais comment le rendre intéressant si personne n’a le lecteur pour le lire n’est-ce pas? Même si aucune rumeur semble l’évoquer, on peut penser que la nouvelle PS4 pourrait intégrer un lecteur Blu-Ray 4K. Sony nous referait alors le coup de la PS3 à savoir avoir un parc installé de lecteurs Blu-Ray conséquent très rapidement pour faire décoller les ventes de films au format Blu-Ray 4K et indirectement booster les ventes de téléviseurs 4K qui peine à décoller par manque de contenu à ce format.

Cette stratégie pourrait avoir également des repercussions positives pour la distribution. Est-ce que Sony prévoit un programme d’échange particulier permettant aux possesseurs de PS4 actuels de passer au nouveau modèle moyennant finances? Personnellement je ne le pense pas. Cependant, on peut très facilement imaginer que certains acteurs de la distribution s’y mettront en proposant de reprendre l’ancienne version pour l’achat de la nouvelle. Un marché de l’occasion exploserait alors probablement rendant la PS4 encore plus accessible pour le grand public. Au final, Sony serait alors gagnant avec une expansion de son parc installé favorisant la vente de jeux et rendant son business plus florissant qu’il ne l’est déjà.

Au final, Sony semble avoir pesé le pour et le contre d’une telle stratégie. Le risque semble calculé. Même si le patron de la branche Xbox avait rejeté l’idée, il semblerait que Microsoft soit également en train d’étudier la possibilité d’upgrader leur Xbox One car si la stratégie de Sony réussit, le premier à en subir les conséquences sera la Xbox One qui peine déjà à suivre les ventes de PS4 et qui pourrait voir son concurrent définitivement s’envoler. Même Nintendo pourrait être impacté sur sa future console NX. Les dernières rumeurs évoquaient une machine un peu plus puissante que la PS4. Autant dire qu’avec cette PS4 Neo, Sony garderait le haut du pavé techniquement parlant.

Il ne leur reste plus qu’à l’annoncer officiellement pour voir la réaction du public. Parions sur une annonce à l’E3 en juin prochain.

Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu'il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d'éditeurs et de sites web. Côté jeux, il monte ses trois gardiens sur Destiny 2 et se prépare pour divers jeux de course comme Project Cars 2 et GT Sport.

Lost Password

Sign Up