E3 2016 – Compte rendu de la conférence Microsoft

E3 2016 – Compte rendu de la conférence Microsoft

Victime des plus grosses fuites de cet E3 2016 si ce n’est de l’histoire de ce show américain, Microsoft avait fort à faire pour convaincre et surprendre. Une conférence attendue au tournant mais malgré tout riche en jeux.

En parlant de fuites, la conférence démarre avec la présentation de la Xbox One S qui sera disponible au tarif de départ de 299€ au mois d’août. Seul hic, le tarif annoncé est bien celui de départ mais pas celui des 2To que l’on nous présente à l’écran. Il y aura en fait trois versions, 500Go à 299€, 1To à 349€ et 2To en édition limitée de lancement à 399€. Le tarif de départ est donc celui de la version 500Go. Soit, mais autant jouer franc jeu dès le départ. Confirmation de la news un brin ironique qu’on vous avait présenté hier, la nouvelle venue toute de blanc vêtue offre des lignes alléchantes après une cure d’amincissement de 40% par rapport à sa grande sœur. Elle abrite l’alimentation en son sein. Fini le parpaing d’alimentation qu’on se coltine sur les récentes Xbox. La bête gère la 4K pour les vidéos uniquement (comme la PS4) et sera capable de gérer l’HDR in-game. Preuve d’un léger update au niveau des composants. La manette subit également de légères modifications et voit sa portée augmentée. La fuite d’hier est donc totalement confirmée. La suite S.V.P !

Passé le sempiternel discours du « toujours plus de », on rentre dans le vif du sujet avec Gears of War 4. On en profite pour nous annoncer la venue du Xbox Play Anywhere qui n’est ni plus ni moins que la confirmation du déjà évoqué cross-platform gaming de Microsoft. Toutes les exclus seront jouables sur Xbox One et Windows 10, avec une seule licence, ce qui s’apparente donc également à du cross-buy au final que d’autres comme Sony avait mis en place auparavant. C’est clair et définitif.

Pour en revenir à Gears of War 4, la présentation gamepad en main, comme pour la plupart des jeux présentés, fait son petit effet auprès du public réceptif. Techniquement bien gaulé, le combat s’engage au beau milieu d’une tornade phénoménale détruisant l’environnement au fur et à mesure de la progression en coop. Ca tranche, ça saigne, ça gicle, c’est du GoW pur jus. L’héroïne sera doublée par Laura Bailey, c’est d’ailleurs elle on stage qui réalise la démo. Au passage, petite présentation d’un pad Elite édition spéciale GoW 4.

Killer Instinct s’offre ensuite son moment, avec un petit lâché non pas de colombes mais de quelques chiffres, il en fallait bien ! Nouvelle saison pour le free to play, dispo sur Xbox One et Windows 10. En tant que nouveau personnage, en provenance directe de GoW, le patibulaire général Raam sera disponible gratuitement durant toute cette semaine.

Forza Horizon 3 prend ensuite le relais avec un sympathique trailer très nature. Rien de fondamentalement nouveau sous le soleil si ce n’est que le jeu est sympa graphiquement. On assiste à une partie à 4 joueurs, 2 sur Xbox One avec pad, un sur Pc au volant et un autre joueur PC avec un pad Xbox One. Une fois les joueurs rendus au point de ralliement, la course peut débuter, opposant ici une Lamborghini, un 4×4 offroad, un buggy et une bonne grosse BMW. Classe, dynamique et visiblement toujours aussi fun. Sortie prévue le 27 Septembre 2016 sur Xbox One et Windows 10 !

Autre leak daté d’hier, ReCore se dévoile également via un trailer sans transition. On y voit l’héroïne du titre utiliser divers robots animaux dont on nous présente les aptitudes. Chacun aura pour rôle d’épauler la demoiselle dans sa progression, combattre etc. Plate-forme, exploration, un peu d’action, un petit melting-pot visiblement sympa. Disponible le 13 Septembre prochain.

Hajime Tabata de Square Enix est convié pour nous présenter une petite démo de Final Fantasy XV version Xbox One. C’est Mathew Kishimoto qui s’y colle pad en main. On nous parle à nouveau de combats les plus dynamiques jamais réalisés dans un FF. La rixe oppose la fine équipe de Noctis au géant Titan. On cherche malheureusement le dynamisme dans cet affrontement au final relativement mollasson, brouillon et qui se terminera par un bras de Titan congelé et mis en pièce via une petite cinématique in-game. Petit rappel de la date de sortie au passage, prévue pour le 30 Septembre prochain.

On enchaîne sur l’extension Underground de The Division, prévue pour le 28 Juin prochain en sortie anticipée Xbox One. La PS4 attendra un peu plus. Au menu, mission générées aléatoirement, donjons évidemment sous terre. Michel, spécialiste The Division pourra vous en parler plus longuement plus tard.

Par la suite, petite apparition de DICE avec Battlefield 1 pour faire un peu plus de promo pour le titre, fer de lance d’Electronic Arts. On nous rappelle l’importance de la modification dynamique du terrain, de l’influence la météo et la date de sortie pour le 21 Octobre 2016.

Mike Ybarra, responsable plates-formes fait sa petite intervention pour nous parler chiffres Xbox Live, amélioration du service via de nouveaux serveurs mis en service etc. Au rang des nouveautés vitales est évoquée la possibilité d’écouter sa propre musique en jouant, l’intégration de Cortana, le Siri de Windows 10, et l’unification du live sur Xbox One, PC, iOs et Androïd. Mike casse un peu le rythme de cette conférence jusqu’ici pas trop mal menée. On nous parle également de la création de clubs pour le côté communautaire, il était temps. De même pour l’intégration d’une recherche d’autres joueurs ayant les mêmes centres d’intérêt en termes de jeux. Annonce également de l’e-Sport pour tous qui a décidément le vent en poupe. Pour Microsoft ce sera l’Arena On Xbox One. Petit appel du pied à EA avec FIFA 17. On nous rappelle au passage que le Live est le meilleur choix pour jouer en ligne. Notes en sont prises.

Histoire de rester sur une petite baisse de rythme, instant Minecraft avec quelques chiffres balancés ça et là et, surtout, petit point sur Minecraft Realms et ses serveurs dédiés qui pourront héberger vos mondes quelle que soit la plate-forme utilisée. Même hors connexion, vos amis pourront visiter vos royaumes. L’accès aux Minecraft Realms gratuitement c’est dès aujourd’hui et c’est sur Xbox One que ça se passe.

Une petite claque bien sentie pour se réveiller et on relance un poil le rythme avec la présentation du Xbox Design Lab qui permettra de personnaliser son pad Xbox One dans les moindres détails, que ce soit la couleur des boutons, des lettres de ces derniers, sticks, avant du pad, arrière etc. Plus de 8 millions de combinaisons possibles annoncées, avec en sus la possibilité de faire graver son gamertag. Si ça ce n’est pas la classe !

Apparemment bien compliqué à relancer, ce showcase nous offre une présentation du nouveau titre des créateurs de Limbo, Inside. Univers une nouvelle fois sombre et grisâtre, 3D minimaliste, nous n’en sauront pas beaucoup plus. Arrivée prévue le 29 Juin. Par la même occasion, on nous annonce la disponibilité gratuite et immédiate de Limbo sur Xbox One. Chris Charla, responsable du programme indés [email protected], nous balance ensuite un trailer compilant de nombreux jeux indépendants à venir. Nous sommes carrément noyés sous la masse de titres qui défilent ! Nous les détaillerons prochainement mais le panel présenté est tout bonnement énorme. Une bonne nouvelle pour la scène indépendante.

Toujours au registre des jeux indés mais présenté à part, We Happy Few se laisse jouer en live. Dans la peau d’un employé de bureau hésitant à prendre sa grosse pilule rouge, dans un univers prenant place dans les années 60, on voit rapidement débarquer une collègue grimée en mime/clown, au choix, insistante, évoquant une fiesta à laquelle il faut participer et durant laquelle il faut fracasser une piñata. Oui c’est chelou. Les effets de manque commençant à se faire sentir, le joueur s’aperçoit de choses étranges qui se trament dans les couloirs du bâtiment. Sans la fameuse pilule, le monde qui l’entoure semble bien moins « happy » ! L’apothéose arrive lorsque notre héros malgré lui est invité à fracasser la fameuse piñata. Faute de bonbons, c’est giclées de sang et entrailles qui sont éjectées dans l’euphorie générale. Ce qui devait être une piñata s’avère finalement être un bon gros rat ! Euphorie générale pour les collègues mais pas pour notre pauvre ère en manque. Sans pilule rouge dans l’estomac, le héros ne voit pas les choses du même œil et se fait rapidement démasquer. Décalé, étrange, le titre donne envie d’en voir plus. Rendez-vous en Juillet.

C’est au tour de CD Project Red d’annoncer la venue en stand alone du jeu de Gwent, le card game de The Witcher 3 Wild Hunt. Encore un titre qui va tenter de prendre quelques parts de marché à Hearthstone. Bêta fermée prévue en Septembre pour ce nouveau titre.

La conférence remonte un poil en rythme avec une présentation de Tekken 7 nous exposant une cinématique in-game, directement enchaînée avec une phase de combat jouée en live par un Harada en kimono traditionnel et lunettes de soleil. La grande classe. C’est en fait le nouveau mode histoire qui est ici mis en avant, avec ses transitions cinématiques/gameplay fluides et sans accrocs. Akuma Vs Heihachi, un affrontement pêchu durant lequel papy Heihachi en prend pour son grade. Sortie prévue début 2017 et disponibilité de Tekken Tag Tournament 2 gratuit pour les membres Xbox Live Gold durant toute cette semaine.

Que serait une conférence Microsoft sans zombies ? Pour bien faire les choses, petit footage de Dead Rising 4 prévu pour fin 2016 en exclu Xbox One et Windows 10, autrement dit Xbox Play Anywhere.

Nous passons finalement à une exclu d’envergure qui vient redynamiser ce showcase. Hideki Kamiya de Platinum Games débarque pour jouer à Scalebound. Combat en coop contre un crabe gigantesque, alternance de combat au corps à corps et à dos de dragon. C’est beau, dynamique et très Platinum Games. Le look des personnages, mix de fringues actuelles, casque audio pendouillant au cou et d’armes et boucliers heroic-fantasy est assez spécial mais ça le fait globalement. D’ailleurs, piquant sa colère après avoir latté une première fois le crabe géant, notre héros visse son casque audio sur ses oreilles et se passe un petit morceau de métal qui tâche pour s’acharner sur la bestiole. Le titre sera disponible en 2017, sans plus de précisions.

Un chant pirate qui retenti et c’est au tour de Sea of Thieves de dévoiler plus en détail son gameplay. Seul jeu Rare, même si le titre axé multi semble fun et nous propose un design qui ne laisse aucun doute quant à ses origines, on est définitivement loin de la grande époque. Chaque joueur d’une équipe s’attèle à son poste pour faire voguer le rafiot et engager le combat contre d’autres teams. Les avaries sont générées en temps réel, il faut rapidement combler les trous dans la coque pour éviter le naufrage du vaisseau. La communication entre les joueurs semble être essentielle afin de synchroniser au mieux les actions, tant pour manœuvrer le bateau que lors des affrontements. A voir.

Toujours en exclu Xbox One et Windows 10, retour à l’univers des zombies avec State of Decay 2 prévu pour 2017, un titre misant sur la coopération, dans un monde ouvert.

Sans transition, Halo Wars 2 se présente après avoir fuité lui aussi hier. Exclu Xbox One et Windows 10 Xbox Play Anywhere prévue pour le 21 Octobre 2016 et jouable lors de cet E3. On nous confirme la bêta lancée à partir d’aujourd’hui 13 Juin jusqu’au 20 Juin prochain.

Phil Spencer fait son comeback sur la scène de cette conférence et vient parler un peu nostalgie avec les 15 ans de la Xbox. Tout ça pour finalement confirmer via un teaser l’existence du Projet Scorpio, la Xbox One survitaminée prévue pour fin 2017. On parle gros chiffres, hardware, mais on installe surtout le futur de l’industrie, à savoir la sortie de plusieurs modèles d’une même machine pour palier au vieillissement du hardware durant un cycle et éviter le reboot technologique complet pour les développeurs. Pour faire passer la pilule, on nous précise à plusieurs reprises que la Xbox One, le modèle S et le futur Projet Scorpio pourront faire tourner l’ensemble des jeux et des accessoires « One ». Il est question de jeux en 4K bien évidemment mais aussi de VR sans downgrade graphique, ni aucune autre concession technique. Machine 4 fois plus puissante, CPU 8 cœurs, puissance de calcul de 6 Tflops, On nous dit que la machine sera « un monstre », rendez-vous à la fin 2017 pour le vérifier !

Au final cette conférence aura été assez riche en jeux, malgré les nombreuses fuites. Nouveau hardware avec la Xbox One S, titres exclus et exclusivités temporaires sympathiques, on peut dire que Microsoft a fait le boulot malgré les embûches. Quant au Projet Scorpio, rien de réellement probant pour l’heure, si ce n’est des promesses et des chiffres techniques ainsi qu’une vague date de sortie que l’on présentait déjà. Rendez-vous en Juin 2017 pour en savoir certainement beaucoup plus sur la bête à moins que les fuites viennent encore plomber les effets d’annonce de Microsoft ! Au passage, on soulignera une dernière fois l’instance avec laquelle Microsoft a appuyé tout au long de sa conférence sur le Xbox Play Anywhere avec le cross-platform Windows 10 pour toutes les exclus Xbox One.

Gamer depuis 28 ans, sa passion pour le jeu vidéo demeure toujours aussi forte. Touche à tout et ouvert, il a néanmoins toujours un faible pour l'univers de Nintendo, entre nostalgie des glorieuses années passées et marasme de ces dernières années !

Lost Password

Sign Up