E3 2016 – Compte rendu de la conférence Ubisoft

E3 2016 – Compte rendu de la conférence Ubisoft

Pour ses 30 ans, Ubisoft va-t-il nous offrir une conférence garantie 100% découverte et surprises en tous genres ? Sortez le chauvinisme et les cocoricos et en avant pour notre topo de ce showcase présenté par l’actrice américaine Aisha Tyler, notre maîtresse de cérémonie pour cette conférence.

Le show débute par une chorégraphie sur scène sur le morceau Having a good time de Queen, nouvelle itération de Just Dance oblige. Just Dance 2017 sera disponible sur toutes les plates-forme actuelles en octobre de cette année et sur Nintendo NX l’année prochaine. C’est pour l’instant la seule et certainement unique annonce pour cet E3 2016 mentionnant la future machine de Nintendo.

La conférence démarre sur un trailer du nouveau Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands sur fond de trafic de cocaïne et de cartels surpuissants. Des opérations spéciales sont au programme afin de démanteler les cartels. Un nouveau départ pour une licence qui commençait à s’essouffler. Monde ouvert, coopération en ligne à 4 joueurs, on nous dévoile rapidement du gameplay, avec une équipe de 4 gamers partis pour débusquer et capturer El Pozolero. Notre joyeux drille est un membre clé des cartels, spécialisé dans l’élimination des preuves, faisant disparaître les corps de victimes dans un grand bain d’acide (NDLR : le nettoyeur de Nikita quoi ^_^). Le ton est donné. L’équipe en opération est bien rodée. La communication est le fer de lance d’une infiltration réussie : appui du sniper pour couvrir la progression des trois autres Ghosts, synchronisation parfaite, du grand à art. Drone, hélicoptère, arsenal complet, tout est là pour s’en sortir au mieux face aux membres sans limites des cartels de la drogue. Malgré tout les efforts consentis par l’équipe en jeu, El Pozolero se fait la malle et une course poursuite endiablée s’engage. Moto, hélico de l’équipe, pickup, chacun choisi son véhicule pour poursuivre le malfaiteur. El Pozolero fini par se planter et peut être extrait sur le fil juste avant l’arrivée des renforts du cartel. L’équipe s’envole à bord de son hélicoptère, sa proie étant enfin sécurisée. Techniquement et graphiquement ça assure pour du monde ouvert. Nous tenons certainement là un futur succès du jeu en coop, prévu pour une sortie le 7 Mars 2017 sur PC, PS4 et Xbox One.

Débute ensuite un trailer exposant une situation dramatique aux USA pour finalement laisser apparaître Cartman de South Park grimé en Coon, le super héros raton laveur. Matt Stone et Trey Parker, créateurs de la série, débarquent et se collent à la présentation du titre avec bien évidemment une bonne dose d’humour de leur cru. Le début de South Park : The Factured but Whole, (South Park L’annale du destin en VF) nous est exposé en live, dans la cave, pardon, dans la super base des super héros de South Park. Il faudra choisir le type de super héros que l’on souhaite devenir en tant que nouveau venu. Après Le Bâton de la Vérité, les fans apprécieront ce nouveau titre, qui prendra également la forme d’un RPG, avec ses combats au tour par tour et ses pouvoirs spéciaux basés sur le temps et l’espace. Prévu pour une sortie sur PC, PS4 et Xbox One le 6 Décembre 2016, pour chaque précommande passée dès aujourd’hui, l’épisode Le Bâton de la Vérité sera disponible gratuitement.

Pour ceux qui ne seraient pas d’inconditionnels fans de South Park, Ubisoft nous propose de revenir à un univers plus terre à terre avec Tom Clancy’s The Division. La nouvelle licence à succès d’Ubisoft va voir débarquer dans un premier temps deux extensions. La première, Underground, présentée lors de la conférence Microsoft, disponible le 28 Juin 2016 sur Xbox One et PC et le 2 Août prochain sur PS4. L’extension proposera des missions générées aléatoirement au cœur de donjons situés sous New York City où se cachent les pires menaces. De quoi ajouter de longues heures de jeux supplémentaires à passer sur le soft. Pour fêter les 30 ans d’Ubi, trois tenues spéciales seront disponibles gratuitement pour les membres du Club Ubisoft qui feront l’acquisition de l’extension Underground : Rainbow Six, Ghost Recon et Splinter Cell. S’ensuit la présentation de la seconde extension, intitulée Survival et axée survie en pleine vague de froid intense, une période où toute ressource vitale vient à manquer et où le danger sera plus que jamais omniprésent. Rendez-vous est pris pour une sortie dans le courant de l’été, sans plus de précisions. Fin août probablement.

Eagle Flight sur Oculus ouvre ensuite le bal de la VR pour cette présentation Ubisoft. Deux équipes de trois joueurs s’affrontent dans un match en PvP, dans un mode type capture the flag. Déjà connu, le titre expose toujours sa patte graphique toujours aussi particulière et simpliste. On s’ennuie sec de l’autre côté des casques Oculus. Le réalisateur alterne entre phase de jeux et plans sur les joueurs casque vissé sur la tête, en train de gigoter dans tous les sens… La VR n’est décidément pas évidente à mettre en scène et à présenter à une assistance complète. Titre prévu également sur PlayStation VR.

On passera rapidement sur Star Trek Crew Bridge VR et son trailer garanti 100% « Waouhhhh, Ohhhhhh !!!! Amazing !!! » de la part des acteurs des différents films de la saga. Encore un titre VR. Réalisation moyenne, intérêt semble-t-il limité, l’équipe joue le rôle de l’équipage, chacun à un poste bien défini aux commandes de l’Enterprise. Bref, plus un trip pour les trekkies.

Beaucoup plus alléchant et garanti sans VR ajoutée, place à une vision de chaos galopant à travers un monde en plein moyen-âge dans un trailer en CG venant nous exposer une nouvelle licence où trois combattants s’affrontent pour la propriété d’une petite source d’eau claire, symbole de ce qui reste du monde des siècles plus tard et de la propension du genre humain à guerroyer pour une suprématie dérisoire. Viking, Samouraï et Chevalier occidental s’affrontent dans une lutte sans merci. Le nom de ce titre : For Honor. Jason Vandenberghe, Directeur Créatif du titre arrive sur scène, à fond dans son rôle en tant que narrateur de talent, vient nous donner le pitch de ce qui se présente comme l’un des titres les plus intéressants de cette conférence. Gameplay à l’appui avec les Vikings partants à l’assaut d’un bastion au pays des Samouraïs, le titre en jette et ne fait pas dans la demi-mesure. For Honor est un beat them all utilisant un nouveau système de combat mis au point et présenté l’année dernière. Sous une pluie battante, nos Vikings tranchent et fracassent du Samouraï à la chaîne. De nombreuses actions scriptées viennent dynamiser le tout. Le titre expose des graphismes alléchants. Les combats sont visiblement assez techniques. Nous sommes conquis. La démo se termine par un affrontement contre le Seigneur et maître des lieux, écœuré par l’invasion des « barbares ». Ce dernier se prépare à mener son dernier combat… pour l’honneur ! Pas de pouvoirs magiques ici, du combat crédible et sans chichi. For Honor est attendu pour le 14 Février 2017, le jour de la Saint Valentin… Le message passé J !

Après les tendres et câlins guerriers de For Honor, le retour de Bud le petit robot est annoncé dans une suite, Grow Up, après Growing Home. Un peu de violence dans ce monde de bisounours ! La direction artistique est toujours aussi spéciale et sympa. Cette fois Bud ayant atteint l’espace dans le premier épisode devra atteindre la lune en grimpant toujours plus.

Petit topo sur Trials of the Blood Dragon, cross over improbable entre Trials le jeu de plate-forme/course à moto et l’univers années 80 très flashy de Far Cry Blood Dragon. Le titre est disponible dès maintenant. Un jeu probablement fun pour des parties endiablées entre potes.

Une conférence Ubisoft sans Assassin’s Creed ? Impossible. Ce n’est cependant pas un jeu qui nous est donné en pâture. Frank Marshall, le producteur du film Assassin’s Creed vient en effet présenter un plus en détail le film vu comme un épisode à part entière. Trailer de présentation exclusif, avec du behind the scene (ci-dessous), pour nous présenter de nouvelles choses, les nombreuses cascades, combats et décors. Sortie prévue dans les salles obscures le 21 Décembre 2016.

D’un coup d’un seul, Aisha se fait soudain « éjecter » de la scène qui est plongée dans le noir et devient finalement le théâtre d’une prise de contrôle et de parole d’un membre du groupe de hackers. Place à un trailer puis à une démo live. Notre nouveau héros dispose de drones et autres nouveaux outils hi-tech pour réaliser ses missions et espionner au mieux ce qui se trame autour de lui. Graphiquement très proche du premier, Ubisoft aura eu cette-fois le mérite de la jouer franc-jeu. Pas de version gonflée aux hormones. Reste qu’avec son gameplay enrichi, Watch Dogs 2 semble bien plus dynamique que son prédécesseur. Le jeu sera disponible le 15 Novembre 2016 sur PC, Xbox One et PS4. Yves Guillemot intervient pour souligner le succès du premier opus, dû a priori en grande partie à Sony et au partenariat ainsi mis en place et confirme une coopération du même acabit pour ce nouvel opus. A savoir du contenu additionnel disponible 30 jours avant sur PS4 et l’arrivée d’un film créé en partenariat avec Sony Pictures. Pas de date annoncée pour l’instant.

En route dès lors pour un dépaysement total avec Steep, une nouvelle licence basée sur les sports extrêmes en haute montagne. Monde ouvert, création et partage de défis online s’affichant directement en live, avec la possibilité de zoomer et dézoomer à loisir dans ce monde au cœur des Alpes, Steep se montre et en jette. Gestion du stop-motion, slow-motion, conservation des trajectoires de vos exploits, l’image est également au cœur de l’intérêt du titre. Imaginez alors les nombreuses vidéos et photos que les gamers pourront partager sur les nombreuses plateformes sociaux. Le nouveau bébé d’Ubisoft Annecy, studio forcément bien placé pour développer un jeu de ce type, Steep est le second titre qui nous a conquis à Playscope, avec For Honor. Au menu des pratiques disponibles, ski hors piste, wingsuit, snowboard, parapente. Steep sera disponible en Décembre de cette année sur PS4, Xbox One et PC.

Aisha convie enfin Yves Guillemot à revenir on stage avec cette fois l’intégralité des équipes ayant réalisé leur présentation durant la conférence. Il est question de célébrer les 30 ans de la firme au sein de, je cite, « la meilleure des industries au monde » (NDLR: on est d’accord !!! ^_^). Yves Guillemot remercie au passage les différentes équipes de développement du groupe pour leur créativité et leur passion, ainsi que les joueurs sans qui évidemment Ubisoft n’en serait pas là. Joueurs qui poussent également les développeurs à aller toujours plus loin, par leurs critiques et plébiscites. Mais ce qu’il faut surtout retenir du discours du CEO d’Ubisoft, c’est sa dernière phrase, centrée sur la liberté : « J’aime le jeu vidéo car la véritable innovation et la magie sont possibles lorsque les équipes de développement et les joueurs sont libres de créer, libres d’innover, libres de s’exprimer, libres de prendre des risques et de prendre du plaisir. C’est ce qui nous a guidé jusqu’à ce jour et c’est ce qui nous guidera pour les 30 ans à venir et au-delà. Car lorsque vous êtes libres, il n y a pas de défaillances, il n’y a que des avancées » (sic). D’aucuns y verront un message adressé à Vincent Bolloré et son acharnement à vouloir mettre la main sur Ubisoft avec son OPA hostile.

En conclusion, Ubisoft nous aura présenté une conférence plutôt efficace dont on retiendra surtout deux titres. For Honor d’une part, qui semble bien parti pour nous en mettre plein la vue et nous apporter une bonne dose de fun. Et Steep d’autre part, un pari osé et original et qui est également une toute nouvelle licence explorant un terrain vierge de toute tentative depuis de nombreuses années. Social, taillé pour les joueurs d’aujourd’hui, amateurs de sensations et de partage de performances et d’expériences sportives, voué à évoluer, ouvert, Steep peut faire son effet. On retiendra également l’aparté d’Yves Guillemot sur la liberté de création et plus globalement l’indépendance, un message à peine masqué à l’attention du milliardaire Vincent Bolloré.

Sur le même thème

Gamer depuis 28 ans, sa passion pour le jeu vidéo demeure toujours aussi forte. Touche à tout et ouvert, il a néanmoins toujours un faible pour l'univers de Nintendo, entre nostalgie des glorieuses années passées et marasme de ces dernières années !

Lost Password

Sign Up