Battlefield 1

Jeux PC PS4 Xbox One
Follow

E3 2016 – Battlefield 1 ou le pari risqué de DICE et EA

E3 2016 – Battlefield 1 ou le pari risqué de DICE et EA

Fer de lance de la conférence EA, Battlefield 1 s’est également montré directement après la conférence en gameplay multijoueur live avec un parterre de 64 gamers allant du youtuber à la star du rap us en passant par des joueurs lambda. Focus sur ce nouvel opus intitulé Battlefield 1 en raison du choix chronologique de DICE cette fois centré sur la « Grande Guerre », la Première Guerre mondiale.

Battlefield 1 propose donc de participer virtuellement à certaines des plus grandes batailles de la Première Guerre mondiale avec l’arsenal de l’époque qui n’était pas aussi restreint que l’on peut le penser, comme l’évoque le développeur. Déserts, grandes plaines, villes ravagées par les combats seront autant d’environnements dans lesquels les affrontements prendront place. Pour l’anecdote, la bataille présentée après la conférence Electronic Arts opposait l’Empire Germanique au Royaume-Uni et permettait d’avoir un gros aperçu de l’arsenal disponible pour les troupes au sol, véhicules terrestres et aériens.

battlefield1_screens_0011

En guise de nouveauté, outre les armes automatiques, mitrailleuses lourdes, fusils d’assaut, grenades et autres, le corps à corps sera une option que pourront exploiter les joueurs. Il sera en effet possible d’occire à la baïonnette, en toute « discrétion », un soldat ennemi imprudent. Par ailleurs, des tanks d’époque seront disponibles : léger à un seul pilote, moyen et lourd pouvant accueillir plusieurs soldats. Les chevaux seront également de la partie dans certaines batailles. Dans les airs, les pilotes chevronnés auront à disposition des chasseurs pour faire face aux gigantesques zeppelins ou « Mastodontes ».

Le choix au niveau des classes pourra se faire parmi 6 différentes dont 4 d’infanterie :

  • Assaut, à même de détruire les véhicules à grand renfort d’explosifs en tous genres et expert en corps à corps, au cas où.
  • Infirmier, pour soigner vos camarades et les aider à reprendre le combat mais pas que. Cette classe est également à même de réparer les véhicules (étrange non ?). Les infirmiers disposent bien entendu d’armes de moyenne portée, on ne sait jamais…
  • Soutien, pour fournir une cadence de tir soutenue à votre camp en ravitaillant vos coéquipiers et en utilisant un armement de courte et moyenne portée à cadence de tir élevée.
  • Eclaireur pour la reconnaissance, le renseignement sur les positions ennemies et le tir de précision.

Les classes Pilotes et Pilote de char sont enfin les deux classes dédiées aux véhicules. Dans les faits, une classe d’infanterie peut devenir pilote en se déployant à l’intérieur d’un avion ou d’un char. Son arme de base devient alors le véhicule en lui-même.

battlefield1_screens_0009

Que serait un Battlefield sans ses cartes gigantesques ? Pour cet opus, 4 cartes nous ont pour l’heure été présentées. Amiens, dans laquelle s’affrontent Britanniques et Allemands dans des ruelles en ruines. La balafre de Saint-Quentin dans le nord de la France. Monte Grappa dans les Alpes vénitiennes voyant s’opposer l’Autriche-Hongrie à l’Italie. Et Aux frontières de l’empire, sur la côté adriatique.

Côté modes de jeu, nous retrouvons le classiques Conquête, centré batailles à grande échelle, jusqu’à 64 joueurs, avec véhicules et Mastodontes. Domination, proposant des combats d’infanterie et de la prise d’objectif, à plus petite échelle. Opérations est quant à lui un tout nouveau mode qui permet d’enchaîner une série de batailles dantesques type Conquête. Si les défenseurs ne parviennent pas à tenir leur position sur une map complète, ils seront obligés de se replier pour mener une nouvelle bataille sans temps mort sur une autre carte.

Graphiquement et techniquement réussi malgré le gigantisme des affrontements, Battlefield 1 est un pari osé pour une licence qui joue énormément sur le dynamisme de ses combats. En prenant comme timeline la Première Guerre mondiale et son arsenal d’époque, DICE a dû renforcer l’impact des combats sur l’environnement de jeu avec une gestion des dégâts dynamiques extrêmement poussée. Le développeur ne manquera d’ailleurs pas d’insister longuement sur ce point. Il n’y a qu’à voir l’impact d’un « Mastodonte » abattu s’écrasant sur un village, explosant à l’impact et soufflant des dizaines de soldats alentours pour ne laisser que sa carcasse au sol et un champ de ruines. On nous promet également une forte influence des conditions climatiques sur les batailles et les stratégies.

Battlefield 1 est prévu sur PC, PS4 et Xbox One pour le 21 Octobre 2016.

Gamer depuis 28 ans, sa passion pour le jeu vidéo demeure toujours aussi forte. Touche à tout et ouvert, il a néanmoins toujours un faible pour l'univers de Nintendo, entre nostalgie des glorieuses années passées et marasme de ces dernières années !

Lost Password

Sign Up