Dishonored 2

Jeux PC PS4 Xbox One
Follow

E3 2016 – Dishonored 2, le déshonneur plane à nouveau sur les Kaldwin

E3 2016 – Dishonored 2, le déshonneur plane à nouveau sur les Kaldwin

Teasé à l’E3 2015 via un trailer pré-rendu, le développement de Dishonored 2 était officialisé. Les développeurs du studio lyonnais d’Arkane Studios ont bien bossé depuis et Bethesda a mis le paquet pour nous présenter en profondeur ce nouvel opus.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la famille Kaldwin, ou ce qu’il en reste, doit être victime d’une malédiction. En effet, 15 ans après les aventures de Corvo Attano, protecteur de l’Impératrice des Îles Jessamine Kaldwin assassinée dans le premier opus, sa fille unique Emily voit son trône usurpé par un mystérieux personnage. Accompagnée de Corvo, Emily doit tout faire pour retrouver en toute légitimité son trône et son titre pour le salut de l’Empire des Îles. Voilà pour le pitch de ce titre frenchie, sortez les cocoricos !

dishonored2_e316screens_0010

Corvo sera jouable dans ce second opus mais également et surtout Emily, âgée désormais de 25 ans et dotée de pouvoirs et d’aptitudes à faire pâlir son protecteur. Les petits génies de chez Arkane Studios Lyon ont développé leur propre moteur, le Void Engine, customisation complète de la technologie Id Tech. Grâce à cela, l’équipe a pu mettre en forme sans compromis sa vision, sa direction artistique et plus globalement l’intégralité de l’univers steampunk de ce nouvel épisode avec une réalisation réellement next gen. Le premier titre datant de 2012, on n’en attendait pas moins.

Côté direction artistique, l’univers rend bien mais ne plaira pas forcément à tout le monde. Techniquement, si les décors présentés in-game sont magnifiques, avec une ville de Karnaca modélisée avec un souci du détail qui fait plaisir à voir, on est un peu moins convaincus par la modélisation des personnages et le character design en général. De même pour les animations. Tout ça semble globalement assez rigide. Passé cela, la ville de Karnaca grouille de PNJ, de nombreux éléments animés donnent réellement vie à l’environnement et l’ensemble est finalement cohérent et crédible.

dishonored2_e316screens_0006

Outre son background riche et complexe ainsi que son scénario alambiqué, Dishonored 2 apporte surtout encore plus en terme de gameplay et de possibilités dans ce jeu d’action/aventure à la première personne. Que vous soyez un adepte du bourrinage intensif, un fervent partisan de l’infiltration ou un fin stratège, vous trouverez votre compte et progresserez comme bon vous semblera. Grimpette sur les toits ou combats aux yeux de tous dans les rues, au-delà de la forme, il y aura également la manière de se débarrasser de ceux qui vous barreront consciemment ou non le chemin.

De nombreuses armes classiques seront à votre disposition : armes à feu, armes blanches, mines de proximité non létales et autres petits jouets en tous genres. Mais ce sont les pouvoirs surnaturels qui pourront vous donner l’avantage dans les situations les plus critiques. En combinant par exemple l’effet « Domino » avec une attaque au couteau sur un ennemi, les autres ennemis lockés au préalable avec ce pouvoir subiront le même sort. Plus subtil, toujours avec « Domino », on nous démontre que l’effet d’une mine de stun peut se propager aux opposants ciblés.

dishonored2_e316screens_0019

Chaque pouvoir, chaque aptitude pourra être upgradée via un arbre de progression, et comme précisé plus haut, il n’y aura pas une solution unique pour atteindre un but mais de multiples possibilités. Notons également une autre nouveauté de cet épisode, Emily pourra également visualiser le passé d’une part et le présent en ruine d’autre part.

Prévu pour le 21 Novembre prochain en édition standard et spéciale comme vous en parlait Michel un peu plus tôt, nul doute que Dishonored 2 devrait faire le job, notamment grâce à une technique solide et gameplay d’une rare richesse. En terme d’ambiance et de style artistique, certains pourront éventuellement exprimer quelques réticences. Les fans du premier opus seront certainement conquis. Réponse en détail cet automne.

Sur le même thème

Gamer depuis 28 ans, sa passion pour le jeu vidéo demeure toujours aussi forte. Touche à tout et ouvert, il a néanmoins toujours un faible pour l'univers de Nintendo, entre nostalgie des glorieuses années passées et marasme de ces dernières années !

Lost Password

Sign Up