Resident Evil 7 Biohazard

Jeux PC PS4 Xbox One
Follow
8.5

Super

8.6

User Avg

Quelques impressions sur Resident Evil 7 sur PlayStation VR

Quelques impressions sur Resident Evil 7 sur PlayStation VR

Si vous suivez notre compte Instagram, Twitter ou notre page Facebook, vous savez déjà que nous avons en notre possession l’attendu PlayStation VR de Sony. On vous prépare divers articles très prochainement sur ce sujet. Toutefois, Capcom a convié hier soir la presse à découvrir leur futur Resident Evil 7 sur le casque de réalité virtuelle de Sony. Premières impressions.

Si vous avez une PS4 et êtes fans de la série, vous avez sans doute téléchargé la démo de Resident Evil 7. Comme beaucoup vous avez certainement pensé qu’il n’avait de Resident Evil que le nom car le contexte, l’ambiance et le gameplay font nettement plus penser à un Silent Hill ou à un Outlast et surtout au désormais légendaire projet P.T alias Silent Hills prévu par Hideo Kojima et Guillermo Del Toro qui ne se fera donc jamais sous leur tutelle. Vraiment dommage lorsqu’on connait la passion de ces deux créateurs pour ce genre.

Mais revenons à nos moutons. Pour ce Resident Evil 7, les puristes ont évidemment crié au scandale de s’être autant éloigné du concept originel. Personnellement, mon esprit moins obtus me fait dire que quelque soit la saga, de nouvelles approches sont parfois salutaires. Et, même si ce n’est pas mon genre de jeu (suis pas fan du côté gore), Resident Evil 7 me semble bien prometteur pour qui aime se plonger dans un environnement glauque au possible. Difficile de ne pas le comparer à des films d’horreur de type Massacre à la tronçonneuse ou encore La Colline à des Yeux.

Bref, sur le casque VR de Sony, Resident Evil 7 prend vraiment une autre dimension. La version standard était déjà assez flippante mais y jouer totalement enveloppé dans le casque par le visuel et le son a de quoi faire sursauter. D’ailleurs, lors de la soirée où plusieurs bornes étaient disponibles, des cris de frayeur ont déchiré l’ambiance bon enfant de la soirée.

residentevil7biohazard_gc16screens_0008

3 sections étaient jouables. L’une est tout simplement celle de la démo disponible sur PS4. Je ne m’y suis pas attardé. Une autre provenait d’une démo technique montré l’an dernier. Nommé Kitchen, cette démo est juste effrayante voire insupportable pour les âmes sensibles comme moi. A noter que celle-ci sera disponible en téléchargement au lancement de la PlayStation VR.

Je me suis attardé sur la troisième démo que je n’avais jamais vu. Baptisé Lantern, la démo est un jeu de cache cache avec une des horribles protagonistes du jeu. Vous devez tout faire pour lui échapper en courant, en explorant rapidement l’environnement et en se cachant où l’on peut pour échapper à son regard et sa soif de vous massacrer la tronche. Imaginez votre belle mère version psychopathe level 99 pour vous donner une idée.

Après avoir enfilé le casque et fait quelques réglages, me voilà donc parti. Si la pixelisation est visible de manière assez inégale d’ailleurs, je reste assez surpris par la qualité visuelle de Resident Evil 7 sur le PlayStation VR. Pad à la main, je commence à me déplacer dans une lugubre demeure qui ferait la joie de tout chef décorateur de films d’horreur. Entendant au loin la psychopathe de service, j’essaie tant bien que mal de lui échapper.

des cris de frayeur ont déchiré l’ambiance bon enfant de la soirée

Le jeu se joue un peu comme un FPS. Le déplacement se fait en utilisant les deux sticks. A noter que par défaut, les rotations se faisaient par sauts angulaires. On tournait par 30°. Cette option a été mise par Capcom pour éviter les effets secondaires du VR à savoir les vertiges et autres maux inhérents à la jeunesse de la technologie VR. Toutefois, joueur de FPS, cela me gênait alors j’ai demandé à ce qu’on me l’enlève pour y jouer vraiment comme un FPS. Honnêtement, j’ai réussi à supporter malgré quelques moments où j’ai été un brin incommodé. Par contre, très vite j’ai réalisé quelque chose d’un peu absurde pour du VR. Le pad fonctionnant comme dans les FPS, je jouais au jeu en gardant la tête totalement droite, le stick droit faisant comme à son habitude office de contrôle du mouvement de tête. Je pense qu’il serait judicieux que Capcom ajoute un mode où le contrôle de la tête du stick droit soit carrément remplacé par le mouvement de la tête du joueur. Evidemment, le risque est de provoquer les fameux malaises. Bref, une option peut-être à tenter.

J’ai toutefois tenté quelques mouvements de la tête pour voir si le casque les reproduisait bien. Ainsi, à un moment, planqué, je lorgnais sur la méchante de service en inclinant légèrement la tête. Ca marche. Et à ce moment là, j’ai pensé à un jeu qui pourrait devenir tout simplement une machine à crises cardiaques à savoir Alien Isolation de Sega. Un tel jeu remis à la sauce VR ferait monter à des fréquences jamais atteintes votre pauvre petit coeur.

residentevil7biohazard_tgs16screens_0012

Le gameplay m’a semblé toutefois un peu rigide. C’est difficile à décrire mais cela est sans doute dû à mon manque d’habitude, de repère dans le domaine VR, d’automatismes VR. Bref, il faut que je me fasse à ce nouveau medium. J’avoue ne pas avoir sursauté ou été effrayé mais je crois que le contexte de jeu et le fait que je me sois quelque peu focalisé sur l’aspect technique a quelque peu étouffé l’impact émotionnel du jeu. Mais il est fort à parier qu’une fois la prise en main et l’aspect technique réglé et une fois plongé dans l’histoire, les émotions fortes et les poussées d’adrénaline exploseront le plafond. Et c’est bien cela que les joueurs vont chercher… tout du moins les plus téméraires.

Resident Evil 7 à l’instar de quelques autres titres entrouvre ce que le VR peut procurer. En étant plus immersif, le VR sera sans doute un plaisir à petites doses loin des dizaines de jeu enchaînés possibles sur un écran classique. Expérience différente mais est-ce que cela suffira-t-il aux gamers surtout compte tenu du budget nécessaire et de tout l’attirail? Personne n’a encore la réponse. Personnellement, je pense que le VR, celui qui peut-être attirera les foules n’est pas encore arrivé car les technologies nécessaires ne sont pas encore mature. Comme pour HTC et Oculus, Sony tente le coup et est sans doute le plus à même de convaincre au moins une fraction de son public PS4 qui compte tout de même plus de 50 millions de joueurs. Et Resident Evil 7 pourrait les y aider.

Resident Evil 7 est prévu sur PS4 compatible PS VR pour le 24 janvier 2017. Il sortira également sur Xbox One et PC à cette date.

Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu’il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d’éditeurs et de sites web.
Côté jeux, il monte ses trois gardiens sur Destiny 2 et tourne sur GT Sport tout en tentant de survivre sur Call of Duty WWII et Assassin’s Creed Origins.

Lost Password

Sign Up