L’eSports va arriver à la TV via le Groupe Canal+ et ESL

L’eSports va arriver à la TV via le Groupe Canal+ et ESL

L’eSports progresse en terme d’audience et les investissements dans ce domaine explosent ces dernières années. Il est toutefois encore très peu considéré par les média mainstream. Cela semble changer.

Si certains pays comme la Corée du Sud ont des chaînes et des émissions dédiées à l’eSports très suivies, dans notre vieil Hexagone, c’est le néant. Il est vrai que nos chers grands média continuent à voir le jeu vidéo comme une sous-culture pour gamins boutonneux.

Il faut croire que certains aient une vision à plus long terme ou ont ouvert un peu les yeux sur ce que représente de nos jours le jeu vidéo et plus particulièrement l’eSports.

Ainsi, Vivendi et le Groupe Canal signent un partenariat avec ESL, l’organisateur d’eSports. Sous cet accord, il est prévu de créer les premières ligues officielles esports en France avec des diffusions sur les chaînes du Groupe Canal. Il ne leur reste plus qu’à trouver des accords avec les éditeurs des différents titres.

Ces ligues nationales devraient permettre aux pro-gamers français de s’affronter et de se distinguer afin de se mesurer par la suite aux équipes internationales.

Pour information, ESL est l’un des plus grands organisateurs eSports avec plus de 12000 évènements en ligne et une trentaine dans des stades. Avec le Groupe Canal, l’objectif est de faire de la France une étape des compétitions mondiales d’eSports.

Vivendi participera à ce partenariat via ses compagnies comme Universal Music Group, Dailymotion et ses activités dans l’organisation d’évènements.

Le Groupe Canal va d’ailleurs lancer un nouveau magazine sur sa chaîne. Nommé Canal eSports Club, l’émission se consacrera uniquement au phénomène eSports et à ses stars. Un documentaire nommé Game Fever sera diffusé le 26 octobre.

Il ne reste plus qu’à voir les premiers résultats de ce partenariat et jusqu’à quel point tous ces acteurs vont investir pour promouvoir l’eSports en France.

Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu'il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d'éditeurs et de sites web. Côté jeux, il monte ses trois gardiens sur Destiny 2 et se prépare pour divers jeux de course comme Project Cars 2 et GT Sport.

Lost Password

Sign Up