The Legend of Zelda Breath of the Wild

Jeux Switch Wii U
Follow
9

Magnifique

9.1

User Avg

The Legend of Zelda Breath of the Wild – Link se la raconte en monde ouvert

The Legend of Zelda Breath of the Wild – Link se la raconte en monde ouvert

On l’attendait avec impatience, des rumeurs faisaient état d’une date de sortie bien éloignée de la Switch mais il n’en est finalement rien. The Legend of Zelda Breath of the Wild sera bien présent pour accompagner le nouveau bébé de Nintendo.

Convié lors de l’une des nombreuses sessions invités de l’event Nintendo Switch au Grand Palais à Paris, il m’aura fallu pas moins de deux bonnes heures avant de pouvoir poser les mains sur le pad constitué des Joy-Con. Limité à 15 minutes par personne, l’essai fut bref mais étant donné le nombre de badauds, on s’en contentera !

Durant ce hands-on, le choix nous était laissé de jouer sur la Switch en mode console portable ou bien directement sur la TV via le contrôleur et le machine logée sur sa station d’accueil. J’ai pour ma part opté pour l’option TV, histoire de comparer le rendu visible dans les trailers et vidéos de gameplay Wii U avec celui de cette version Switch. Si les différences ne sont certes pas sidérantes, elles sont tout de même bien présentes sur des détails tels que le rendu de l’eau et plus globalement sur le rendu plus organique des textures. Les démos étant ce qu’elles sont, on attendra la sortie du titre pour juger pleinement de la partie technique.

En terme de jouabilité, l’ensemble est réglé comme du papier à musique et se révèle parfaitement adapté au pad de la Switch. Les sticks au feeling plus ferme que ceux de la Wii U font le job et la prise en main s’avère tout à fait intuitive. Le cœur du gameplay ne peut bien évidemment pas être testé en profondeur en si peu de temps, mais il se dégage néanmoins une première dynamique de cet essai, celle d’une totale liberté de jeu. Encouragé par l’hôtesse à rusher afin de profiter pleinement des 15 petites minutes de jeu, je suis donc sorti de la salle de l’éveil sans ramasser les vêtements et en zappant explications et cinématiques – après les avoir vu tourner en étant en file d’attente, pas besoin de les revoir… Il est effectivement possible de sortir dans le plus simple appareil de la salle de l’éveil et de faire à peu près tout et n’importe quoi dans ce The Legend of Zelda Breath of the Wild, même si des objectifs bien ciblés et une aventure principale constituée de chapitres successifs resteront le cœur du titre. Avant de suivre les instructions du scénar, je me suis donc baladé dans ce monde ouvert avec un Royaume d’Hyrule qui n’apparaît sur la map que comme une infime partie de l’univers que Link devra visiter. Espérons toutefois que ce ne soit pas un simple gimmick à la Final Fantasy XV et que l’open world ait ici un véritable sens.

Durant mes pérégrinations avec mon Link en calbut’, j’ai pu expérimenter la grimpette aux arbres pour faire de la cueillette ou gravir une falaise escarpée, ramasser ici une hache à deux mains, là, voler une épée à un gobelin ou un bâton pour l’enflammer et faire griller la bestiole. Au passage, les herbes, arbres et mon héros à longues oreilles lui-même sont passés par la case grillades. Le gameplay en combat change réellement avec l’utilisation d’une arme lourde ou d’une épée à une main. Il faut alors bien gérer son approche et vérifier le nombre d’ennemis présents histoire d’éviter le game over qui peut rapidement pointer le bout de ses pixels. Les mobs sont en effet loin d’être niais et peuvent rapidement vous prendre en défaut tant ils sont coriaces et rusés.

Au final, cette adaptation du titre élaboré à la base sur Wii U semble bénéficier de quelques améliorations cosmétiques et techniques et demeure à n’en pas douter un nouveau tournant pour une série qui commencer à sérieusement tourner en rond. Plus cinématographique, plus mature et plus vastes.

The Legend of Zelda Breath of the Wild débarquera en même temps que la Nintendo Switch le 3 mars prochain. Une version limitée sera également disponible le même jour en sus de la version standard. Ce collector contiendra en complément une figurine à l’effigie de l’Epée de Légende de la Renaissance ainsi qu’un CD contenant une sélection des morceaux les plus emblématiques de la BO du soft.

Gamer depuis presque 30 ans, sa passion pour le jeu vidéo demeure pourtant intacte. Touche à tout et ouvert, il a néanmoins toujours un faible pour l’univers de Nintendo, entre nostalgie des glorieuses années passées et marasme des dernières générations ! Jonglant entre Warhammer 40,000 Dawn of War III sur PC et NieR Automata sur PS4, il attend avec impatience l’arrivée de Tekken 7, Wipeout Omega et Micro Machines World Series sur PlayStation 4… En attendant les parties avec Michel sur Destiny 2 !

Lost Password

Sign Up