Xbox One

Machines Xbox One
Follow

Pour les curieux, voici le kit de développement de la Scorpio

Pour les curieux, voici le kit de développement de la Scorpio

Comme vous le savez sans doute, les développeurs travaillent sur des machines spécifiques afin de pouvoir tester leur production plus facilement avant de tester sur une machine du commerce. On appelle cela les kits de développement. Toutes les consoles ont des versions spécifiques pour cet usage et ce sera encore le cas de la Scorpio.

Jusqu’à cette génération, les consoles avaient 3 versions en réalité. La version commercialisée que vous avez connu en tant que gamer. La version développement pour les équipes. Et enfin la version presse aux fonctionnalités limitées mais capables de faire tourner des versions de jeu non finales. Depuis la PS4 et la Xbox One, cette version presse n’existe plus. La stratégie de communication ayant changé côté éditeurs et la facilité à faire télécharger des versions preview ou test de jeux grâce à des codes sur les stores respectifs en sont la principale raison.

Toutefois, la version développement reste. Souvent relié à des PC, ces machines servent aux développeurs à tester leur production au jour le jour pour pouvoir tout optimiser. Ces kits de développement sont souvent un brin supérieur que la console finale pour des raisons inhérents au travail des développeurs.

C’est cette approche que Microsoft a eu avec le kit de développement de la Scorpio qui présente des caractéristiques supérieures à la console finale avec notamment plus de mémoire (24Go au lieu de 12Go), un second disque SSD d’un To et quelques unités de calcul supplémentaires sur le GPU.

Ce kit de développement ressemble à une version plus massive de la Xbox One. En gros, imaginez la première Xbox One mais avec le look de la Xbox One S.

Depuis l’annonce des caractéristiques de la Scorpio par Digital Foundry avec l’aval de Microsoft, je suis assez circonspect par la stratégie de communication du géant américain. De même, ces images et informations concernant le kit de développement font une sortie assez étonnante. Microsoft semble vouloir à tout prix faire comprendre au public que sa machine sera surpuissante. Espérons pour eux qu’ils auront des choses concrètes – des jeux quoi – à montrer plutôt qu’un listing de caractéristiques techniques qui n’intéresseront que les fanatiques.

Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu’il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d’éditeurs et de sites web.
Côté jeux, il monte ses trois gardiens sur Destiny 2 et tourne sur GT Sport tout en tentant de survivre sur Call of Duty WWII et Assassin’s Creed Origins.

Lost Password

Sign Up