Senran Kagura Peach Beach Splash sortira le bikini cet été en Europe

Senran Kagura Peach Beach Splash sortira le bikini cet été en Europe

Si la série des Senran Kagura a exploré bien des genres vidéo-ludiques dont beaucoup de titres orientés action, ce Senran Kagura Peach Beach Splash respire bon la frivolité ambiante de l’été et ses petits jeux d’eau… coquins, ici tout du moins !

On ne va pas se le cacher, Senran Kagura est l’archétype de la série pour otaku japonais (et universel…) patenté ! Ça peut « choquer » chez nous autres occidentaux, mais les japonais en sont plus que friands. Les donzelles du lycée où le ninjutsu est enseigné en secret savent donc aussi s’éclater durant leurs vacances bien méritées et le font savoir.

Seran Kagura Peach Beach Splash se présente dans la forme comme un spin-off parmi les nombreux autres titres de la série. Ce shooter en vue à la troisième personne, où plutôt « Splasher » d’après ses développeurs, met donc en scène les jeunes filles manga-style plus que plantureuses de la série dans des environnements estivaux, équipées bien entendu de pistolets à eau de toute sorte. Oui c’est plus glamour que les calamars de Splatoon 😀 et plus de 30 jeunes « Splasheuses » seront disponibles. Au passage, un mode online sera également disponible en équipes de 5 vs 5.

Nous vous laissons visionner les quelques screenshots de ce Senran Kagura Peach Splash en attendant un trailer et qui sera disponible dans le courant de l’été 2017, sur PlayStation 4 uniquement.

Gamer depuis presque 30 ans, sa passion pour le jeu vidéo demeure pourtant intacte. Touche à tout et ouvert, il a néanmoins toujours un faible pour l’univers de Nintendo, entre nostalgie des glorieuses années passées et marasme des dernières générations ! Jonglant entre Warhammer 40,000 Dawn of War III sur PC et NieR Automata sur PS4, il attend avec impatience l’arrivée de Tekken 7, Wipeout Omega et Micro Machines World Series sur PlayStation 4… En attendant les parties avec Michel sur Destiny 2 !

Lost Password

Sign Up

%d blogueurs aiment cette page :