Xbox One

Machines Xbox One
Follow

Le Projet Scorpio de Microsoft se révèle en technique pure

Le Projet Scorpio de Microsoft se révèle en technique pure

Nous n’en doutions pas, Richard Ledbetter de chez Digital Foundry, qui a bénéficié d’une exclusivité et de la primeur de la présentation de la partie technique et technologique du Project Scorpio de chez Microsoft nous le confirme. La Scorpio se pose sur les bases d’une PlayStation 4 Pro en termes de philosophie. La puissance supplémentaire en plus, comme prévu.

La confirmation des specs détaillées de la future bête de course de Microsoft qui sera la console la plus puissante du marché dès la fin 2017 présente donc les éléments suivants. Tout d’abord, en terme d’architecture globale, le Project Scorpio tourne autour d’une architecture améliorée mais surtout simplifiée, permettant aux développeurs d’utiliser la puissance supplémentaire de la machine vis à vis d’une Xbox One classique de manière plus aisée et surtout beaucoup plus efficace.

Partant de là, la verrue que représentaient les 32 Mo de mémoire ultra-rapide de type eSRAM pour les développeurs sont purement et simplement éliminés. Exit également la vieillissante RAM de type DDR3 et place à 12Go de GDDR5, mémoire utilisée également sur les PlayStation 4 et PlayStation 4 Pro. Une Xbox One classique étant dotée de 8Go de DDR3, on aura tôt fait de comprendre l’avantage certain de cette nouvelle architecture sans être forcément un génie de l’électronique de pointe. Les 12Go de GDDR5 embarqués dans le Project Scorpio sont répartis à hauteur de 4Go réservés pour le système et les 8Go restants pour les jeux et au bon vouloir des développeurs, partagés entre CPU et GPU. Ce sont donc 3Go de plus qui sont alloués par rapport à une Xbox One classique pour les jeux et 1Go de plus côté système, tout simplement pour permettre au dashboard de la console de tourner en 4K natif. À noter qu’en terme de vitesse, ces 12Go de GDDR5 bénéficient d’une bande passante de 326Go/s contre 68Go/s pour la DDR3 d’une Xbox One et 204Go/s pour l’eSRAM contre 219Go/s pour le même module sur Xbox One S. À titre comparatif, la PlayStation 4 Pro dispose d’une bande passante de 218Go/s pour sa mémoire GDDR5.

Le CPU du Project Scorpio reste quant à lui un processeur de type AMD Jaguar customisé, doté de 8 coeurs cadencés cette fois à 2.3GHz (avec un total de 4Mo de mémoire cache de niveau 2) face aux 1.75GHz du CPU d’une Xbox One. Toujours à titre comparatif, le Jaguar 8 coeurs d’une PlayStation 4 Pro est cadencé à 2.1GHz. Ce qui fait la différence à ce niveau selon Digital Foundry réside dans l’optimisation apportée aux échanges CPU/GPU, optimisés pour chaque jeu existant sur Xbox One. Dans les faits, le CPU customisé et optimisé du Project Scorpio est utilisé de manière plus efficace mais pas seulement. En effet, l’équipe en charge du projet a travaillé de manière poussée sur le processeur de commande servant d’interface entre le CPU et le GPU. Ce processeur spécifique reçoit et communique les instructions fournies par le CPU au GPU. Au final, les instructions de la bibliothèque DirectX 12 de Microsoft ont été intégrées directement à ce processeur de commande, permettant ainsi d’optimiser le temps de communication des composants nécessaire au rendu temps réel d’un jeu. L’exécution par le CPU de ces demandes de rendu au GPU étant une des tâches les plus lourdes qu’il doit exécuter, l’optimisation ainsi obtenue sur Scorpio permet de le décharger plus que largement. À titre d’exemple, ce qui réclamait le traitement de milliers d’instructions par le CPU n’en nécessite plus que 11 avec l’architecture Scorpio.

Enfin, la partie audio du hardware a été également élaboré à partir de l’architecture existante Xbox One, customisée afin de permettre au Project Scorpio de supporter le Dolby Atmos pour les jeux, ainsi que les casques compatibles avec cette technologie, entre autres. Côté vidéo, on retrouve le lecteur Blu-ray UHD déjà présent sur Xbox One S et une sortie HDMI 2.0 évidemment, le tout pour une sortie en 4K natif accompagné d’une compatibilité avec les téléviseurs HDR.

Qui dit puissance supplémentaire dit forcément besoin de dissipation thermique augmenté en conséquence. Les joueurs PC connaissent plus que par coeur la partition, avec notamment la démocratisation des circuits fermés de water-cooling pour CPU et cartes graphiques. Ici, il est question de chambre à vapeur à l’image de ce que l’on peut trouver sur les cartes graphiques Nvidia GTX 1080 ou 1080 Ti haut de gamme sur PC. Le système est constitué d’un réceptacle en cuivre situé à la base du système de dissipation de chaleur.

Par ailleurs, les ingénieurs ont également utilisé une technique permettant de régler chaque composant principal (couple CPU/GPU et unités de traitement et d’interface, nommé Scorpio Engine processsor) pour qu’il ne consomme que ce dont il a réellement besoin pour fonctionner et faire son job. Ceci permettant ainsi de ne pas générer inutilement des excédents de chaleur rapidement handicapants dans un espace restreint comme celui d’une console de jeu. Sans parler des économies énergétiques possibles.

Sur le papier donc, la Scorpio sera bel et bien une bête de course côté console, la plus puissante jamais construite. Mais bien des interrogations demeurent encore quant à son lancement, son prix, les jeux, et bien d’autres paramètres que Microsoft ne manquera pas de dévoiler lors de l’E3 dans 2 mois.

Vous trouverez juste au-dessous un tableau comparatif élaboré par Digital Foundry afin de cerner en un coup d’oeil les différences techniques globale entre Scorpio, Xbox One et PlayStation 4 Pro.

Project Scorpio Xbox One PlayStation 4 pro
CPU 8 coeurs x86 customisés cadencés à 2.3GHz 8 coeurs Jaguar customisés cadencés à 1.75GHz 8 coeurs Jaguar cadencés à 2.1GHz
GPU 40 unités de calcul customisées à 1172MHz 12 unités de calcul GCN à 853MHz (Xbox One S: 914MHz) 36 unités de calcul GCN améliorées, à 911MHz
Mémoire 12Go GDDR5 8Go DDR3/32Mo eSRAM 8Go GDDR5
Bande Passante Mémoire 326Go/s DDR3: 68Go/s, ESRAM at max 204Go/s (Xbox One S: 219Go/s) 218Go/s
Disque Dur 1To 2.5-pouces 500Go/1To/2To 2.5-pouces 1To 2.5-pouces
Lecteur Optique Blu-ray 4K UHD Blu-ray (Xbox One S: 4K UHD) Blu-ray

 

Gamer depuis presque 30 ans, sa passion pour le jeu vidéo demeure pourtant intacte. Touche à tout et ouvert, il a néanmoins toujours un faible pour l’univers de Nintendo, entre nostalgie des glorieuses années passées et marasme des dernières générations ! Jonglant entre Warhammer 40,000 Dawn of War III sur PC et NieR Automata sur PS4, il attend avec impatience l’arrivée de Tekken 7, Wipeout Omega et Micro Machines World Series sur PlayStation 4… En attendant les parties avec Michel sur Destiny 2 !

Lost Password

Sign Up

%d blogueurs aiment cette page :