Anthem

Jeux PC PS4 PS4 Pro Xbox One Xbox One X
Follow
6.6

Correct

7.8

User Avg

Nouvelles impressions sur la démo VIP d’Anthem

Nouvelles impressions sur la démo VIP d’Anthem

Si vous faites partie des joueurs qui suivent de près Anthem, la nouvelle superproduction de Bioware/EA, vous êtes déjà au courant que s’est déroulé le week-end dernier la démo pour les VIP à savoir celles et ceux qui ont précommandé le jeu et leurs invités. Et vous savez sans doute aussi que tout ne s’est pas déroulé de la manière la plus fluide.

Et c’est le moins qu’on puisse dire. Depuis l’ouverture des serveurs vendredi à 18h l’accès à la démo a été particulièrement chaotique. Votre serviteur n’a pu y accéder que 24 heures après et encore de manière sporadique. Bioware via Twitter n’a eu de cesse d’être plutôt transparent et d’admettre qu’ils rencontraient divers problèmes qui ne sont toujours pas résolus pour certains. A un mois de la sortie, ce fiasco, s’il permet à Bioware de tester l’infrastructure réseau, n’est pas pour aider à donner une bonne impression pour les joueurs surtout pour ceux qui avaient déjà pris le risque de précommander. Sur ce point, compte tenu de la difficulté d’accéder à la démo, Bioware a décidé de récompenser la patience des joueurs VIP. Ils avaient ainsi dans les dernières heures eu un accès direct aux 4 classes du jeu et auront droit à un bonus à la sortie du jeu. Espérons en tous les cas que Bioware réglera tous les problèmes avant le week-end prochain date à laquelle elle sera ouverte à tous.

C’est donc en surfant entre les bugs et les problématiques de connexion que j’ai pu terminer la démo sur les différentes plateformes (PS4, Xbox One et PC.). Je vais donc vous donner mes nouvelles impressions sur ce jeu d’action/shooter à mi-chemin entre Destiny et The Division mais dans un univers totalement différent et plutôt plaisant.

Commençons par le positif. Le gameplay est là. Les mécaniques et le feeling lors des gunfights sont plutôt bons et assez prenants. On peut apprécier le travail des graphistes pour rendre l’univers d’Anthem crédible avec une personnalité propre. Ce mélange entre nature, architecture ancienne et les javelins fonctionne plutôt bien. Les différents guns disponibles permettaient de se faire une bonne idée de l’arsenal même si cela représente qu’une fraction de ce qu’on pourra avoir sans compter toutes les personnalisations et autres capacités à découvrir dans le jeu final.

Contrairement à Destiny et à The Division, Anthem propose un jeu véritablement dans les trois plans. La verticalité des environnements mais aussi de l’action donne à Anthem un gameplay assez unique même si les trois missions proposées dans la démo ne laisse qu’entrapercevoir le potentiel. Il faudra voir sur le jeu final si Bioware tiendra ses promesses et parviendra à insuffler de l’intérêt à un concept intéressant.

La démo permet de découvrir 3 missions qui se déroulent normalement en plein milieu de la campagne ainsi que 2 zones à explorer librement. A en juger sur la zone concernée par rapport à la carte principale, il devrait y avoir de quoi faire au fur et à mesure qu’on va débloquer de nouvelles zones de jeu. L’exploration des deux zones permettait de découvrir également des missions monde ouvert. Là encore c’est plutôt prometteur.

Si vous aimez jouer solo, Anthem va être assez coton à mon avis. Le jeu pousse d’ailleurs à la coopération puisque le loot et la montée en XP seront bien meilleurs à plusieurs. Les ennemis sont plutôt coriaces avec pour certains des barres de vie conséquentes. En solo, surtout dans certaines zones plus fermées, endiguer le nombre d’ennemis peut s’avérer compliqué. Pour avoir tenté une des missions du mode exploration en solo, c’est un brin frustrant. Il faudra vérifier sur le jeu final en fonction de la puissance de vos javelins et de votre arsenal. A noter que le jeu de base proposera 3 niveaux de difficulté et 3 autres seront débloquables à la fin de la campagne. Le loot est évidemment meilleur plus le niveau de difficulté sera élevé.

Venons-en maintenant à divers problématiques qu’on peut déceler dans la démo. Tout d’abord les déplacements dans le – le hub du jeu – sont terriblement lents. Si c’est un endroit où on est censé y passer très souvent, les déplacements dans le lieu pour aller voir tel ou tel PNJ vont devenir pénibles au possible. Par ailleurs, d’un point de vue technique, mis à part si vous avez un PC de guerre, on ne peut pas dire que le jeu soit d’une fluidité renversante sur consoles. Sur PS4 Pro, on décèle des drops de framerate régulièrement. C’est un peu moins flagrant sur Xbox One X mais dans l’ensemble on n’a pas la fluidité des Destiny ou The Division. Cela est visible dès les premières secondes au Fort mais également dans les missions. Sur ce point, il est fort probable que Bioware ait été beaucoup trop ambitieux sur l’univers du jeu pour les consoles (et j’ai pourtant joué sur PS4 Pro et Xbox One X) ou alors n’a pas pris le temps nécessaire pour optimiser les versions consoles. Il va leur falloir un sacré travail d’optimisation pour tenter d’avoir une animation fluide à 30 images/seconde sur consoles car les drops de framerate sont parfois importants. Et je ne parle même pas du framepacing assez horrible qui gâche le gameplay et donne l’impression que le jeu saccade ou sursaute. Bref si sur le point sonore et visuel, Anthem est réussi. Côté animation, ce n’est pas encore ça.

Un autre point agaçant provient de l’interface du jeu. Elle est loin d’être ergonomique et présente bien des incohérences surtout pour ce type de jeu. On sent le passif de Bioware dans ce domaine avec une interface lourde, mal pensée pour un MMO action. Par exemple, pour accéder au menu de configuration de votre javelin, vous êtes obligé d’aller à la forge qu’on peut ouvrir UNIQUEMENT au Fort. Impossible de changer quoique ce soit une fois la mission débutée. L’approche de la récolte d’objets permettant de forger de nouvelles armes ou de nouveaux équipements ne permettent pas non plus de profiter d’un matériel qu’on viendrait de looter en cours de mission. C’est sans doute volontaire mais cela rend le flow du jeu vraiment hâché. C’est d’autant plus agaçant que les chargements sont nombreux y compris en pleine mission. En fait, Anthem est un monde ouvert tant que vous êtes en extérieur mais dès que vous devez rentrer dans des cavernes et autres décors intérieurs, vous aurez droit à des chargements plus ou moins longs. Dommage que Bioware n’ait pas opté pour un système de chargement continue comme sur The Division.

L’interface permettant de personnaliser son javelin et de le configurer souffre également de défauts de design. On sent que le jeu a été pensé pour les souris des PC. Par exemple, les boutons de sélectionner d’une catégorie sont trop proches les uns des autres. Autant dire que diriger le curseur avec le pad va énerver surtout que les développeurs auraient pu penser à un système d’aimant pour faciliter le calage du curseur sur tel ou tel bouton. Sur ce point, Destiny 1 et 2 a été mieux pensé avec des boutons plus gros, suffisamment éloigné les uns des autres. Bref, cela peut vous paraître un détail mais avec un jeu de ce genre, on passe tellement de temps sur ce type d’écran qu’une interface lourde va vraiment agaçer très rapidement. Honnêtement je me demande bien souvent si les développeurs jouent à leurs propres créations… Ce n’est pas du design à ce niveau là mais du bon sens.

J’avais eu une bonne impression lors de la version alpha que j’ai pu tester l’an dernier. Cette démo confirme certains points positifs mais ont également mis à jour des lacunes, des décisions douteuses et on finit par s’interroger sur le projet complet. Je vais laisser sa chance à Anthem car le pitch et le genre me plaisent. A l’instar de Destiny et The Division, je pense toutefois que cela va prendre des semaines voire des mois à Bioware pour corriger, améliorer, optimiser leur nouveau bébé en espérant pour eux que les joueurs vont leur laisser le temps de le faire sans totalement quitter le navire. Car c’est bien là le danger de ces « serviciels ». Si le jeu de départ ne convainc pas totalement, maintenir la communauté sera compliquée et la faire revenir encore plus. Difficile de ne pas penser qu’EA/Bioware aurait dû se prendre quelques mois supplémentaires pour peaufiner le bébé plutôt que de le sortir trop tôt… Mais je suis peut-être un peu trop mauvaise langue… 😉

Malgré tout, je reste assez curieux du résultat « final ». Rendez-vous donc le 22 février prochain pour juger sur pièces. Et pour ceux qui n’ont pas encore pu découvrir la démo, elle sera disponible à tous sans restrictions le week-end prochain – en espérant que tous les problèmes auront été résolus par Bioware.

Anthem est prévu sur PS4, Xbox One et PC le 22 février 2019.

Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu'il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d'éditeurs et de sites web. Gamer sans être un hardcore, Michel joue à un peu tout même s'il a une préférence pour l'action. Actuellement, il écume The Division 2 et jette un coup d'oeil sur l'évolution d'Anthem et Destiny 2.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Sign Up