People Can Fly montre bien plus son très tentant shooter, Outriders

People Can Fly montre bien plus son très tentant shooter, Outriders

Annoncé lors de l’E3 2019, Outriders le nouveau projet de la désormais équipe indépendante People Can Fly, est sur sa dernière longue ligne droite avant sa sortie à la fin de l’année. Et c’est lors d’une livestream et de diverses vidéos que nous vous proposons ci-dessous qu’on peut en savoir plus sur ce shooter.

People Can Fly s’était fait un nom avec des shooters comme Painkiller et Bulletstorm avant d’être racheté par Epic Games et co-développé Gears of War Judgment. Depuis, l’équipe a repris sa liberté pour créer une nouvelle licence, Outriders. Sous ce nom se cache un shooter à la troisième personne qui semble de prime abord mélanger Gears of War et Destiny. Mais qu’en est-il vraiment.

Outriders est donc un shooter à la troisième personne où vous pourrez incarner un héros à choisir parmi 4 classes : pyromancer, trickster, devastator et un quatrième pas encore dévoilé. Chacune de ces classes possèdent leur propre armement et capacités. Par exemple, le pyromancer peut utiliser trois armes et trois capacités qui permettent d’incendier les ennemis.

L’équipe profite de la vidéo pour expliquer les niveaux de difficulté du jeu. Dans les faits, Outriders semble reprendre le concept des World Tier de The Division 2. Plus vous monterez dans les World Tier, plus le jeu sera difficile mais les loots seront meilleurs et plus nombreux. Comme vous pouvez le comprendre, vous commencerez à World Tier 1 et cela peut aller jusqu’à 15. Plus vous gagnerez en expérience et plus vous monterez en World Tier. Par contre quand vous mourrez, cela peut vous ralentir dans votre progression. A vous d’être suffisamment bon pour réussir à tenir à chacun des World Tier avant de passer au suivant. Pour chaque montée en World Tier, vous aurez un meilleur taux de drop pour des objets, équipements et armes légendaires. Pour exemple, à partir de World Tier 4, on pourra commencer à équiper notre héros d’équipement et armes légèrement supérieurs à notre niveau. Evidemment, vous pouvez comprendre que plus vous monterez et plus il vous faudra avoir le matériel à niveau pour ne pas se faire défoncer par les ennemis.

Comme tout jeu de ce type de nos jours, le loot reste le coeur du jeu. C’est via les butins qu’on récupèrera lors des missions qu’on pourra non seulement faire évoluer notre héros mais également le personnaliser. A l’instar des gardiens de Destiny 2, chaque personnage aura 5 morceaux d’armures différents et pourra être équipé de trois armes. Comme Destiny 2, les équipements et les armes auront souvent leurs propres perks histoire de pousser les joueurs à looter ce qui leur plaît et correspond à leur style de jeu. Même l’interface de l’inventaire ressemble à celui de Destiny 2. Autant dire que pour un joueur de Destiny 2 comme moi, cet Outriders m’intéresse au plus haut point surtout que je préfère les shooters à la troisième personne plutôt que les FPS en général 😉

Chaque classe possède des capacités propres à l’instar des supers dans Destiny 2. Je vous laisse les découvrir dans les vidéos ci-dessous. Certaines capacités sont assez originales et permet d’imaginer une action un peu plus tactique pour se défaire des ennemis. Chaque classe aura le choix parmi 8 capacités et pourra en avoir que 3 à la fois. L’évolution du personnage dépend également d’une arborescence avec des points de skill à attribuer pour faire évoluer votre héros vers des caractéristiques qui vous correspondent.

Si la version montrée dans les vidéos est probablement la version PC, on peut espérer que le jeu ne perdra pas trop avec les PS5 et XSX. Il faudra voir ce qu’Outriders peut bien donner sur une PS4 et Xbox One. Nous vous proposer toutes les vidéos y compris le livestream complet ci-dessous ainsi qu’une nouvelle galerie d’images.

Outriders est prévu sur PS5, PS4, Xbox Series X, Xbox One et PC pour la fin 2020.

Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu'il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d'éditeurs et de sites web. Gamer sans être un hardcore, Michel joue à un peu tout même s'il a une préférence pour l'action. Actuellement, il écume Star Wars Jedi Fallen Order, Death Stranding et reste sur Destiny 2 Bastion des Ombres.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Sign Up