Le bundle Stadia Premiere Edition baisse de prix

Le bundle Stadia Premiere Edition baisse de prix

Ceux comme moi qui avaient suivi Stadia depuis son annonce possèdent sans doute la Stadia Founder’s Edition ou la Stadia Premiere Edition, les packs proposant d’accéder au service tout en fournissant certains matériels. Stadia a décidé de baisser le prix pour attirer de nouveaux joueurs.

En effet depuis hier 16 juin, Stadia Premiere Edition est proposée à 99,99€ au lieu des 129,99€ demandées auparavant soit une économie substantielle de 30€. Ce pack comprend la manette Stadia et un Chromecast Ultra et un mois d’abonnement à Stadia Pro uniquement – contre 3 précédemment. La ristourne est donc uniquement de 10€ en final. Toutefois, on peut bénéficier de deux mois gratuits actuellement – j’ai personnellement pu rallonger mon abonnement Stadia Pro de deux mois gratuitement. Donc l’un dans l’autre c’est une bonne affaire pour découvrir le service de cloud gaming de Google, Stadia. Est-ce que cela suffira à intéresser les gamers toujours à la recherche de nouveautés qui peinent à sortir sur Stadia?

Google s’est lancé dans une bataille de longue haleine avec Stadia. Un tel service va nécessiter une bonne période de mise en place, d’entrée dans les moeurs et les usages et tout simplement de connexions plus rapides et plus largement répandus pour en profiter pleinement. A l’heure actuelle, pour en profiter pleinement, il vaut mieux avoir une connexion fibre. Face à Google Stadia, Microsoft prépare son xCloud qui devrait sans doute être lancé parallèlement à la sortie de la Xbox Series X en fin d’année. Et côté Sony, son service PlayStation Now fonctionne plutôt pas mal même si la qualité d’image est un peu inférieure au bénéfice d’un accès plus facile à des joueurs ayant une connexion un peu moins rapide comme de l’ADSL.

Bref, le combat sur le cloud gaming a à peine commencé et il va falloir attendre pour voir lequel de tous ces belligérants – et il y en a d’autres – va tenir la distance sur un business qui ne décollera pas avant quelques années mais qui nécessite quoiqu’il arrive d’être présent pendant toute cette première phase de mise en place à acquérir expérience, contenus, etc.

Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu'il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d'éditeurs et de sites web. Gamer sans être un hardcore, Michel joue à un peu tout même s'il a une préférence pour l'action. Actuellement, il visite l'île de Tsushima ;)

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Sign Up