Nvidia annonce enfin sa nouvelle série de GPU GeForce RTX 30

Nvidia annonce enfin sa nouvelle série de GPU GeForce RTX 30

Cela fait deux bonnes années que j’attendais la série 30 des GeForce après avoir décidé de sauter une génération – je ne compte pas la génération Super évidemment. J’en étais resté avec ma bonne vieille GTX 1080 qui a fait son job jusqu’à présent même si ça commence à être difficile d’assurer un bon framerate en 4K ;). Nvidia a donc mis 2 ans pour sortir une nouvelle génération.

J’ai toujours cherché à vous proposer des vidéos de gameplay en 4K avec la meilleure qualité possible – allez vous abonner sur la chaîne PlayscopeHD sur Youtube d’ailleurs SVP – mais ma chère configuration PC peine depuis quelques temps vu la qualité et les prérequis des récentes superproductions. Il était donc temps que Nvidia sorte sa nouvelle série de carte, la tant attendue série 30.

Alors qu’on l’attendait l’an dernier, il aura donc fallu 2 ans au fondeur pour sortir cette nouvelle gamme qui se compose de 3 modèles : la 3070, la 3080 et l’énorme 3090. Alors qu’apportent ces nouvelles cartes graphiques sous architecture Ampere en remplacement du Turing de la série des RTX 20 sorti il y a déjà deux ans? Voyons voir.

Commençons par les specs pour les fans de chiffres. Je vais juste reprendre ce qu’indique Nvidia pour la nouvelle architecture Ampere des RTX 30 :

  • Nouveaux multiprocesseurs de streaming : L’élément de base du GPU le plus rapide et le plus efficace au monde, offrant un débit deux 2X supérieur à celui du FP32 de la génération précédente et une puissance de traitement de 30 Shader-TFLOPS.
  • Cœurs RT de deuxième génération : Les nouveaux cœurs RT dédiés offrent un débit 2X supérieur à celui de la génération précédente, ainsi que des fonctions simultanées de ray tracing, de shading et de calcul, avec une puissance de traitement de 58 RT-TFLOPS.
  • Cœurs tenseurs de troisième génération : Les nouveaux cœurs Tensor dédiés offrent un débit jusqu’à 2X supérieur à celui de la génération précédente, ce qui permet d’utiliser plus rapidement et plus efficacement les technologies s’appuyant sur l’IA, comme le NVIDIA DLSS, et une puissance de traitement de 238 Tensor-TFLOPS.
  • NVIDIA RTX IO : Permet un chargement rapide et une décompression des ressources de jeu basé sur le GPU, accélérant les performances en entrée/sortie jusqu’à 100 fois par rapport aux disques durs et aux API de stockage traditionnelles. En conjonction avec la nouvelle API DirectStorage pour Windows de Microsoft(1), RTX IO décharge des dizaines de cœurs CPU de leur travail vers le GPU RTX, améliorant ainsi le nombre d’image par seconde et permettant un chargement quasi instantané des jeux.
  • La mémoire graphique la plus rapide du monde : NVIDIA a travaillé avec Micron pour créer la mémoire graphique la plus rapide du monde pour la série RTX 30, la GDDR6X(2). Elle offre des débits de près de 1 To/s de bande passante mémoire système pour les applications sur la carte graphique, ce qui maximise les performances des jeux et des applications.
  • Technologie de fabrication de nouvelle génération : Nouveau process personnalisé 8N NVIDIA de Samsung, qui permet une densité de transistors plus élevée et une plus grande efficacité.

Bon je ne vais pas entrer dans la guerre des chiffres car ça présente que peu d’intérêt pour moi. Rien ne vaut l’expérience en usage réel qu’on ne pourra juger que dans quelques semaines. Toutefois il y a quelques aspects qui m’interpellent.

Un des points intéressants, car c’est à ma connaissance une des premières fois qu’on voit cela dans le monde PC, est le Nvidia RTX IO. En gros, Nvidia implémente sur ces GPU la possibilité de décompresser des données par la carte graphique et ainsi délester cette tâche jusqu’à présent attribué au CPU. Cela n’est pas sans rappeler ce que Sony et Microsoft ont fait respectivement sur leur PS5 et XSX. Toutefois, dans le cas de la PS5 il s’agit d’un co-processeur dédié à cette tâche histoire de ne pas empiéter sur les performances du CPU et GPU de la console. Microsoft n’a pas donné beaucoup de détails sur sa configuration IO. Tout juste sait-on que la décompression est accélérée par la machine et non par logiciel. En tous les cas, la décompression de données à la volée est le nouveau cheval de bataille pour les jeux à l’avenir en raison de la quantité astronomique de données à injecter à tout moment aux CPU/GPU. Tout cela doit être couplé avec un SSD NVMe ultra-rapide via si possible PCIe 4.0. Bref, vous seriez bons pour changer votre PC si vous voulez pleinement profiter du potentiel du couple SSD/Nvidia RTX IO sur PC. A noter que cette fonctionnalité dépend de la nouvelle interface de programmation DirectStorage de Microsoft à sortir que l’an prochain, la même utilisée par la Xbox Series X.

Le Nvidia DLSS sera évidemment plus performant sur cette nouvelle série RTX. Pour rappel, le DLSS est une technologie permettant grâce à l’IA de reconstruire des images à une résolution supérieure sans perdre de performance. Idéale donc pour jouer en 4K avec une qualité d’image assez bluffante alors qu’en réalité le jeu tourne à une résolution inférieure. Quiconque possède déjà une RTX série 20 peut témoigner de l’intérêt de cette technique reposant sur les coeurs Tensor RTX. Nvidia annonce ainsi que Boundary, Bright Memory Infinite, Call of Duty : Black Ops Cold War, Cyberpunk 2077, Fortnite, Ready or Not, Scavengers et Watch Dogs : Legion proposeront l’option DLSS. Ils rejoignent ainsi d’autres titres déjà disponibles comme Control, Minecraft et Death Stranding. A noter que le DLSS sera également utilisable pour monter jusqu’en 8K HDR mais à priori uniquement avec le monstrueux GeForce RTX 3090.

Côté raytracing, là encore on devrait avoir des améliorations tout en conservant de bonnes performances. De nouveaux titres ont été confirmé pour utiliser le ray tracing. Il s’agit de Call of Duty Black Ops Cold War, Cyberpunk 2077, Dying Light 2, Fortnite et Watch Dogs Legion. Même si le visuel est joli en ray tracing il faut bien avouer qu’en deux ans, Nvidia continue à peiner de convaincre les développeurs de faire l’effort d’implémenter ce type de rendu. Espérons que la sortie de cette série va améliorer les choses et généraliser un peu plus le ray tracing. Maintenant que le ray tracing des RTC est pris en charge par les API standards comme Microsoft DirectX Raytracing ou Vulkan ainsi que sur les moteurs comme Unreal Engine, Unity, id Tech et d’autres, on peut toujours espérer voir plus de titres avec ce mode.

Plus encore, Nvidia a profité du stream pour annoncer d’autres nouveautés :

  • NVIDIA Reflex : Devenez instantanément plus compétitif. Les joueurs s’efforcent d’obtenir la latence la plus faible possible dans les jeux de compétition car elle permet au PC de répondre plus rapidement à leurs commandes, ce qui leur permet de jouer avec une plus grande précision. NVIDIA Reflex est une nouvelle suite de technologies qui optimisent et mesurent la latence du système. Parmi celles-ci figurent le mode NVIDIA Reflex Low-Latency Mode, une technologie intégrée dans des jeux esports populaires tels que Apex Legends, Call of Duty : Warzone, Fortnite et Valorant, qui réduit la latence jusqu’à 50 %, et le NVIDIA Reflex Latency Analyzer, qui détecte les entrées provenant de la souris et mesure ensuite le temps nécessaire aux pixels résultants (par exemple, le flash du canon d’un pistolet) pour changer à l’écran. Le Reflex Latency Analyzer est intégré dans les nouveaux écrans Esports 360 Hz NVIDIA G-SYNC®, qui arrivent cet automne en provenance d’Acer, Alienware, ASUS et MSI et qui sont pris en charge par les principaux périphériques esports d’ASUS, Logitech, Razer et SteelSeries. La mesure de la latence du système était auparavant pratiquement impossible à réaliser pour les joueurs, et qui nécessitait plus de 7 000 dollars en caméras et équipements haute vitesse spécialisés(3).
  • NVIDIA Broadcast : Streamez comme un Pro. Les 20 millions(4) de streamers live du monde entier peuvent transformer leur maison en studio de diffusion grâce à NVIDIA Broadcast, un plugin universel qui améliore la qualité des microphones et des webcams grâce à des effets IA accélérés par RTX, tels que la suppression du bruit audio, les effets d’arrière-plan virtuel et l’ auto-frame de la webcam.
  • NVIDIA Omniverse Machinima : Enrichir une nouvelle forme d’art. Les jeux modernes continuent d’étendre le genre de l’art du récit, dans lequel les ressources des jeux sont utilisées pour créer des chefs-d’œuvre cinématographiques. Omniverse Machinima facilite ce travail, en fournissant un outil de visualisation en path-tracing et un moteur conçu pour une précision physique, simulant la lumière, la physique, les matériaux et l’IA. Les utilisateurs peuvent prendre les ressources des jeux pris en charge et utiliser leur webcam et leur IA pour créer des personnages, ajouter de la physique haute-fidélité et des animations de visages et de voix, et publier des cinématiques de qualité cinématographique en utilisant la puissance de rendu de leur GPU RTX série 30. Inscrivez-vous pour être averti de l’ouverture prochaine de l’accès.

La guerre contre la latence dans les jeux continuent donc et Nvidia s’y met avec son Nvidia Reflex. Couplé avec des écrans hautes fréquences, cela devrait améliorer la réactivité dans les jeux. Beaucoup moins d’excuse donc pour les joueurs 😉 Pour plus de détails, jetez un coup d’oeil sur la vidéo dédiée ci-dessous.

Le Nvidia Broadcast m’a semblé plutôt intéressant. En gros, les streamers vont pouvoir accéder aux principaux fonctionnalités qu’offrent des logiciels tels qu’OBS mais avec une interface simple. Détourage, incrustation, réduction de bruit pour le micro et suivi de caméra sont les plus notables pour parfaire vos streams à moindre frais et surtout sans se lancer dans les réglages d’un logiciel comme OBS. Vidéo disponible à la fin de l’article.

Enfin, les fans de machinima à savoir ces créations vidéos tirant partie des jeux vont apprécier le Nvidia Omniverse Machinima. Je suis curieux de savoir si cela sera implémenté par la majorité des jeux. Vidéo disponible à la fin de l’article.

Nvidia ne précise pas si ces trois nouveautés sont réservées aux GeForce RTX 30 ou s’ils seront également disponibles pour celles et ceux qui possèdent les RTX 20. Personnellement, je ne vois pas pourquoi les RTX 20 ne pourraient pas les faire tourner.

Pour cette année donc, Nvidia annonce trois modèles. La GeForce RTX 3070 au prix de 499$ est annoncé comme plus puissante que la RTX 2080 Ti coûtant plus de deux fois son prix. Elle est en moyenne 60% plus rapide que sa devancière la RTX 2070. Ce modèle risque de vraiment cartonner. Sans doute pour s’assurer d’un minimum de stock au lancement, la sortie est prévue courant octobre.

La GeForce RTX 3080 proposée à 699$ devrait être la carte gaming optimale pour ceux qui veulent jouer en 4K 60 images/seconde minimum. Elle est jusqu’à deux fois plus rapide que la RTX 2080. Cette carte sera disponible à partir du 17 septembre 2020.

Enfin, la GeForce RTX 3090 est le monstre de l’année (Nvidia semble délaisser l’intitulé 3080 Ti). Pour 1500$ – ça fait un sacré trou dans le compte en banque – vous aurez donc la carte graphique gamer ultime capable d’aller chercher le 8K 60 images/seconde mais a nécessité un silencieux et une conception 3 slots. Autant dire qu’il va falloir de la place dans votre boîtier PC pour l’installer et un bloc d’alimentation conséquent 🙂 La GeForce RTX 3090 sera disponible à partir du 24 septembre 2020.

Les trois cartes comprennent un port HDMI 2.1 parfait pour brancher sur les téléviseurs nouvelle génération capables d’afficher du 4K 120Hz ou du 8K grâce à ce type de connexion comme sur les PS5 et XSX. Ces trois GPU sont également capables de décoder le codec AV1, le nouveau codec vidéo qui devrait se généraliser dans les années à venir car open source et libre de droits. A débit égal, l’AV1 l’emporte sur le VP9 notamment utilisé par Youtube ou le H265/HEV – j’oublie volontairement le H264 qui commence vraiment à dater. Le H266/VCC a récemment été ratifié mais il est encore bien loin de sortir sur le marché et va présenter la même problématique de licence que le H265. De ce fait, pas étonnant que beaucoup de constructeurs et de compagnies lorgnent vers le AV1. La seule problématique du AV1 c’est le temps de compression qui est énorme et Nvidia ne semble pour le moment pas confirmer la capacité aux RTX 30 d’aider à la compression juste à la décompression. Tout juste, Nvidia indique sur son site « Capturez des séquences en 8K HDR grâce à la fonctionnalité ShadowPlay™ de l’application GeForce Experience™, puis lisez-les en toute fluidité grâce au décodage AV1 ». C’est un peu flou n’est-ce pas? En tous les cas si ces cartes sont capables d’enregistrer le gameplay 4K HDR ça m’ira bien 😉 A tester donc lorsque la carte sera disponible.

Les prix annoncés concernent la version de Nvidia, la Founders Edition. La majorité des fabricants de cartes graphiques comme EVGA, ASUS, MSI, Gigabyte et autres proposeront leurs modèles à des tarifs variables. A vous de surveiller l’offre qui sera pléthore dans les semaines à venir.

Comme d’habitude lors de ce type d’annonces, ça regorge de chiffres mais il faudra attendre de voir les performances en usage réel. Je lorgne sur la RTX 3080 pour remplacer ma vieillissante GTX 1080 car elle me semble le bon compromis entre performance, prix et surtout usage. La 3090, si elle fait rêver, semble overkill pour le gaming si vous ne jouez pas sur des écrans 4K 120Hz avec HDMI 2.1 ou des écrans 8K. Et il faudrait voir le gain de performance entre la 3080 et la 3090 alors que le prix est double. Quant à la 3070, je pense que la grande majorité sautera sur cette carte dont les performances annoncées semblent très intéressantes pour un tarif disons relativement accessible. Bref, à voir lors des tests avec des benchmarks en usage réel dans quelques semaines. 

Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu'il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d'éditeurs et de sites web. Gamer sans être un hardcore, Michel joue à un peu tout même s'il a une préférence pour l'action. Actuellement, il visite l'île de Tsushima ;)

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Sign Up