Microids et Pendulo Studios s’inspirent du Vertigo d’Alfred Hitchcock

Microids et Pendulo Studios s’inspirent du Vertigo d’Alfred Hitchcock

Adapter du Alfred Hitchcock en jeu vidéo. Voilà un sacré défi que relève les madrilènes de Pendulo Studios avec Microids. Et en plus, il s’agit du film Vertigo.

Microids et Pendulo Games annoncent donc l’adaptation en jeu vidéo du Vertigo d’Alfred Hitchcock. Après avoir adapté la BD Blacksad, les espagnols s’attaque donc au genre thriller psychologique en s’inspirant tout de même librement du chef d’oeuvre d’Hitchcock, Vertigo (Sueurs froides en VF).

En effet, l’intrigue n’est évidemment pas la même que celle du film d’Hitchcock auquel cas, tous les cinéphiles n’auraient aucune surprise à se mettre sous la dent.

Dans cette version vidéoludique, le héros se nomme Ed Miller et est écrivain. Alors qu’il sort indemne de la chute de sa voiture dans un canyon, il ne cesse de clamer que sa femme et sa fille étaient avec lui. Pourtant l’épave de la voiture était vide. Après ce traumatisme, Ed souffre de vertiges et entame une thérapie afin de pouvoir découvrir ce qui s’est réellement passé.

« Le film d’Alfred Hitchcock a bien évidemment été une source d’inspiration majeure, qu’il s’agisse des thèmes abordés, de la narration, ou encore des techniques visuelles utilisées, qui renvoient aux techniques cinématographiques récurrentes chez Hitchcock. », détaille Josué Monchan, Narrative Designer chez Pendulo Studios. « Mais Vertigo n’est pas notre seule inspiration, puisque le fait que la thérapie soit au cœur de la narration du jeu renvoie par exemple à La Maison du docteur Edwardes, et certains personnages font écho à des protagonistes de Rebecca, Psychose, et bien d’autres. »

Compte tenu du passif de Pendulo Games, attendez-vous donc à un jeu d’aventure et d’enquête pour découvrir le fin mot de l’histoire d’une intrigue qu’on espère aussi bien ficelé que celle du film d’Hitchcock.

Alfred Hitchcock Vertigo sortira à la fin de l’année sur PS5, XSX, PS4, Xbox One, Switch, PC et Mac.

Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu'il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d'éditeurs et de sites web. Gamer sans être un hardcore, Michel joue à un peu tout même s'il a une préférence pour l'action.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Sign Up