Hitman 3 – L’Agent 47 prend de nouvelles « vacances »

PC PS4 PS4 Pro Switch Tests Xbox One Xbox One X

Avec ce troisième volet, IO Interactive boucle la trilogie World of Assassination initié en 2016 suivant les péripéties de notre assassin chauve préféré, l'Agent 47. Et une fois encore, il va nous faire voir du pays avec 6 nouvelles théâtres d'opération un peu partout dans le monde. Lustrez bien votre crâne, préparez votre arsenal. C'est parti !

La saga Hitman débuté en 2000 reste un cas relativement à part dans la production vidéoludique de ce 21ème siècle. C’est en effet l’une des très rares sagas à proposer un gameplay basé sur de l’infiltration pure et dure – même si on peut aussi les jouer un peu bourrin même si c’est déconseillé. On peut évidemment penser à la saga Metal Gear Solid qui a initié le genre. Mais les finlandais d’IO Interactive sont allés plus loin avec un héros et un univers plus crédibles.

Avec Hitman 3, l’équipe clôture donc la dernière trilogie débutée en 2016. Cette trilogie repose sur le concept de cartes bacs à sable où se déroulent les missions. Hitman 3 ne change donc pas la recette et en reprend la majorité des ingrédients à tel point que si vous possédez Hitman (2016) et Hitman 2 (2018), vous pourrez importer toutes leurs cartes et conserver votre progression. Vous pourrez donc (re)jouer à toutes les cartes dans Hitman 3. C’est d’autant plus intéressant pour celles et ceux qui sont passés sur PS5 ou XSX afin de profiter d’un jeu avec de meilleures performances et une qualité graphique améliorée. C’est d’ailleurs sur PS5 que j’ai testé le jeu.

Autre nouveauté et de taille, vous pourrez jouer à l’intégralité de la trilogie sur PS VR. Oui, vous avez bien lu. Toutes les cartes et les missions de Hitman 1-2-3 seront jouables entièrement avec le casque de réalité virtuelle de Sony. Evidemment cela concerne les possesseurs de PS4, PS4 Pro mais aussi PS5. Toutefois, pour cette dernière, vous devrez jouer en mode rétro-compatibilité, le PS VR n’étant pas pour le moment – et on ne sait pas si Sony va changer cela – géré par la PS5 en natif. Rassurez-vous, IO Interactive a pensé à cela et si vous avez acheté la version PS5, vous pourrez également télécharger la version PS4. Bon c’est pas le truc le plus pratique mais le PS VR sur PS5 devrait tourner un chouillat mieux. Le résultat est une immersion totale car le jeu passe intégralement en vue subjective. D’ailleurs, en le testant un peu, je me suis demandé pourquoi IO Interactive ne permettrait pas de jouer à ces titres en mode première personne même sur une TV normale. Ce serait une option intéressante à avoir et une raison supplémentaire de rejouer.

C’est d’ailleurs sur la durée de vie que Hitman 3 peut paraître léger pour certains. Oui, il est possible de tracer pour terminer les 6 cartes de cet épisode. Certains speedrunners parviennent à finir par exemple la première mission en quelques secondes. Mais le plaisir des Hitman ne repose pas sur la vitesse mais sur l’exploration, la planification et parfois sur l’improvisation. Evidemment, mieux vous connaîtrez chacun des environnements et plus facile devient la mission. Si chacune d’elles propose l’assassinat de diverses cibles, elle regorge de contenus annexes en quantité. Donc si vous voulez tout découvrir pour chacune des cartes, il va falloir beaucoup de temps, de patience, de persévérance et d’exploration. Les créateurs vous offiront un peu d’aide en faisant des propositions de tactique sous la forme de petits scénarios que vous pouvez tenter de suivre. Mais dans la majorité des cas, j’avoue que j’ai improvisé sans trop suivre les propositions.

D’un tour à Dubai en passant par un manoir anglais, un petit quartier d’une ville chinoise ou une vieille zone industrielle transformée en méga boîte de nuit à Berlin, les différents environnements sont riches et regorgent de possibilités, de parcours, d’accès. Plus encore, même si vous débutez les missions avec un minimum d’accessoires, ces lieux regorgent d’objets que vous pouvez récupérer voire que vous devez récupérer pour exécuter certaines actions. Là encore, tout vous pousse à l’exploration évidemment en toute discrétion. Les cachettes et le déguisement restent les meilleures armes pour évoluer. Bien scruter le comportement des personnages autour de vous également. Hitman 3 reste tout de même dans la lignée de ses prédécesseurs.

Techniquement, sur PS5, la réalisation est soignée avec de bonnes performances. Le framerate me semble proche du 60 images/seconde fixe rendant le jeu plus agréable. Cela devrait être de même sur XSX ou sur PC. Pour les consoles de la précédente génération, attendez-vous à des performances similaires aux précédents volets. Les décors sont généralement soignés et de taille conséquente avec moult détails. J’ai particulièrement apprécié le travail des graphistes sur le niveau du manoir anglais avec une décoration intérieure magnifique. Bon ok, il faut aimer le look vieux manoir. La qualité des environnements ne se retrouve pas forcément sur les personnages qui restent un peu trop basiques à mon goût, trop modélisation jeu vidéo datée. Il est vrai qu’il faut souvent gérer nombre de personnages à l’écran. Le point qui me fait tiquer l sur ce Hitman 3 – et en fait sur la majorité des Hitman depuis 20 ans – ce sont les animations. Que ce soit pour l’Agent 47 comme pour tous les autres personnages non jouables, les animations commencent vraiment à dater. Si je peux comprendre qu’IO Interactive n’ait pas envie de changer la démarche robotique, ils auraient pu faire un effort pour avoir des mouvements plus organiques pour les autres personnages.

Hitman 3 est une belle conclusion à la trilogie. Avec la possibilité de rapatrier tous les contenus des précédents volets – si vous les possédez évidemment -, le jeu en VR sur PS4/PS5 et même les mini-jeux comme le mode sniper, Hitman 3 offre de quoi s’amuser pendant un bon moment dans un genre où il reste quasiment l’unique représentant de taille. Si vous aimez l’infiltration pure et dure, ce titre est pour vous. Et si vous n’aviez pas joué à Hitman et Hitman 2, trouvez-les en occasion pour les intégrer à Hitman 3 et vous taper la trilogie dans son intégralité. Tout cela en attendant la prochaine superproduction d’IO Interactive avec pour héros un autre agent tout aussi secret répondant au nom de… James Bond.

Good

  • Des environnements soignés et riches
  • Possibilité de jouer sur les cartes de Hitman et Hitman 2
  • La trilogie entièrement jouable sur PS VR

Bad

  • Les animations des personnages restent rigides old school
  • Rapatrier les contenus de Hitman et Hitman 2 est fastidieux
  • Il faut installer la version PS4 pour jouer en PS VR sur PS5
8

Super

Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu'il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d'éditeurs et de sites web. Gamer sans être un hardcore, Michel joue à un peu tout même s'il a une préférence pour l'action.

Lost Password

Sign Up