Logitech G335 – Un compromis entre design, qualité sonore et prix

3DS Android iOS Linux Mac PC PS Vita PS4 PS4 Pro PS5 Switch Tests Xbox One Xbox One X Xbox Series S Xbox Series X

Le G335 est un casque gaming filaire faisant partie de la Color Collection de Logitech G. Disponible en trois coloris, j’ai testé la version blanche/bleue. Le design de ce casque est plutôt réussi avec des lignes épurées et un côté un brin futuriste. Lors de la prise en main, on détecte immédiatement sa légèreté et sa fabrication entièrement en plastique. J’avoue avoir été un peu sceptique par le plastique mais à l’usage, il s’avère que celui choisi par Logitech est de bonne qualité et semble robuste et souple pour éviter les craquelures ou pour ne pas finir par se briser. Sa flexibilité permet d’ailleurs de s’adapter à la forme de la majorité des formes de crâne.

Sur le port, outre un arceau flexible, la partie supérieure intègre un bandeau à suspension élastique ajustable pour bien se poser sur le dessus de votre crâne pour un bon ajustement. Après quelques heures de jeu et d’écoute, j’ai trouve le port confortable, le bandeau faisant son job pour éviter une pression souvent important sur le dessus du crâne qui s’avère souvent très inconfortable. A noter que ce bandeau est réversible pour changer de couleurs. Un petit détail cosmétique qui plaira aux fans du genre. Et si vous voulez encore plus de personnalisation, Logitech G propose des bandeaux avec d’autres coloris et des coques pour micro plutôt rigolos le tout en option.

Les deux écouteurs sont placés sur des sortes de glissières afin que le casque puisse s’adapter à nombre de tailles de tête. Ayant une tête assez grosse, je suis obligé d’abaisser à fond les écouteurs. Si je peux le porter, ce casque devrait être ajustable pour la majorité d’entre vous que vous soyez adolescent ou adulte. Ces mêmes écouteurs peuvent aussi légèrement bouger sur plusieurs axes pour un meilleur ajustement. Sur ce point, Logitech propose donc un port optimisé confortable. Ce confort est aussi conforté par les coussinets d’oreilles en tissu doux.

Côté son, le G335 repose sur deux transducteurs de 40 mm et un microphone unidirectionnel rabattable. D’ailleurs, une fois relevé, le microphone est automatiquement coupé. Pratique. Il n’y a aucun bouton sur ce casque. Tout juste a-t-on droit à une molette sur l’écouteur de gauche pour régler le volume. Pour ce qui est de la connectique, ce G355 fonctionne avec toute source bénéficiant d’un connecteur mini-jack 3,5mm. Autant dire que vous pouvez l’utiliser sur les consoles de l’ancienne et de la nouvelle génération, sur tous les ordinateurs, les smartphones et les tablettes. Le câble intégré est d’une longueur acceptable d’environ 1m80.

La qualité sonore du G335 est correcte. Evidemment pour un casque d’entrée de gamme on ne va pas s’attendre à un son aussi précis et riche que des modèles bien plus chers. Le son est un peu plat avec une tendance vers les aigus. Cela manque, à mon goût, de basse et d’un peu plus de présence. Pendant les parties de test sur du jeu, dans l’ensemble ça passe. Mais si vous voulez utiliser ce casque pour une large variété de contenus musicaux, films ou séries, le son vous paraîtra sans doute pas toujours à la hauteur. On sent que Logitech G l’a conçu plus spécifiquement pour le gaming.

Une fois encore, tout dépend du type de son que vous avez l’habitude d’entendre. Possédant des casques de gammes bien plus élevés comme l’Arctis Pro de SteelSeries ainsi que des casques audio comme le fameux QC35 de Bose ou encore le WH1000-XM3 de Sony et avec un passif de musicien et compositeur, mes références sur la qualité sonore sont très élevées. Rapporté au tarif du casque, le G355 procure une relative bonne immersion sonore pou un usage au quotidien.

Au final, si vous voulez plonger dans vos jeux favoris ou vous lancer dans le livestreaming sans vous ruiner, ce G355 est un choix possible pour son design et un son passe-partout à défaut d’être plus détaillé et plus riche.

Good

  • La légèreté du casque à 240g
  • Un look soigné malgré le tout plastique
  • Des coussinets confortables

Bad

  • Un son un peu plat à mon goût
  • La voix un peu étouffée par le microphone
  • Manque de basse et de présence
6.9

Correct

Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu'il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d'éditeurs et de sites web. Gamer sans être un hardcore, Michel joue à un peu tout même s'il a une préférence pour l'action.

Lost Password

Sign Up