Sony dévoile les manettes du futur PlayStation VR 2

Sony dévoile les manettes du futur PlayStation VR 2

Il y a peu Sony annonçait avoir un nouveau casque de réalité virtuelle en cours de développement. Le constructeur avait alors laissé entendre qu’ils allaient en dévoiler plus au fur et à mesure. C’est le cas aujourd’hui avec les futures manettes de ce qu’on va appeler le PS VR 2 – à défaut d’avoir son nom définitif 😉

Si vous regardez les photos de ce futur joujou, ces manettes du futur casque VR de Sony pour la PS5 ont de fortes ressemblances à ce qu’on a pu découvrir avec les manettes des HTC Vive ou des Oculus. Toutefois Sony va intégrer des technologies qu’on a pu découvrir avec le DualSense de la PS5. De ce fait, les possesseurs de la PS5 retrouveront les sensations que peuvent procurer le DualSense sur ces manettes. Le design en « orbe » a été étudié pour une bonne prise en main et un parfait équilibre. Les célèbres boutons croix, rond, carré, rond se trouvent de part et d’autre des deux pads tout comme les sticks analogiques. A noter qu’on n’a pas de croix directionnelle.

Ces manettes reprennent donc des fonctionnalités du DualSense comme le retour haptique pour donner encore plus de sensations au joueur. Si vous avez déjà une PS5, vous savez de quoi je parle notamment si vous avez joué à l’excellent jeu fourni Astro’s PlayRoom. Si non, sachez juste que cela permet bien plus de subtilité que de simples vibrations. On peut avoir ainsi le ressenti de textures ou surfaces différentes par exemple.

 

L’autre fonctionnalité du DualSense qui sera repris concerne les gâchettes adaptatives. Chaque manette (gauche et droite donc) possède un R2 ou L2 adaptatif qui permet d’offrir plus ou moins de résistance en fonction de l’action. Le meilleur exemple pour vous faire une idée de la chose c’est la résistance offerte par les gâchettes lorsque vous bondez un arc ou alors les sensations de résistance dans une simulation automobile pour les pédales de frein et d’accélération. A noter que les gâchettes R1 et L1 nommées les boutons de « prise » ne se trouvent pas au dessus des R2 et L2 comme sur le DualSense mais au niveau des pouces. Il faudra voir à l’usage si c’est bien pratique puisque de par le positionnement de la main, le pouce devra gérer aussi bien les sticks, les boutons de façade et donc les R1/L1. Les développeurs vont devoir tenir compte de cela. Ces boutons de prise permettent par exemple d’exécuter l’action de saisir un objet dans un jeu.

Fonctionnalité inédite par contre sur le DualSense, la détection du contact des doigts. En effet, ces manettes intègrent des capteurs au niveau du pouce, de l’index et du majeur qui permettent de faire des gestes dans le monde virtuel de manière plus naturelle sans devoir presser le moindre bouton. Il faudra voir comment les développeurs vont pouvoir utiliser cette fonctionnalité.

En ce qui concerne le suivi de vos mouvements, ces manettes intègrent un anneau de suivi placé en bas de la manette. Fini donc les boules lumineuses de couleur des PlayStation Move qu’on utilisait avec le premier PS VR. Cela signifie aussi qu’il est fort possible qu’on n’ait pas besoin de la nouvelle caméra de la PS5 mais que le kit de ce futur « PS VR2 » intègre un système de tracking comme sur les HTC Vive ou les Oculus.

Sony monte pour sûr en gamme avec ces nouvelles manettes qui devraient gagner en précision par rapport aux PlayStation Move. A en juger par les caractéristiques dévoilées ici, le futur PS VR 2 devrait être au moins au niveau des HTC Vive et Oculus récents avec des fonctionnalités un peu plus poussées issues du DualSense. Il faudra voir ce que cela va donner une fois que les développeurs vont commencer à imaginer leurs jeux dessus. Les premiers prototypes vont d’ailleurs commencer à être livrés aux premiers développeurs très prochainement.

Il va falloir encore attendre un peu par contre pour découvrir le casque VR en lui-même. Mais à en juger par la couleur des manettes, on ne devrait pas s’attendre à un casque blanc n’est-ce pas? 😉

Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu'il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d'éditeurs et de sites web. Gamer sans être un hardcore, Michel joue à un peu tout même s'il a une préférence pour l'action.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Sign Up