La mort de la saga PES. La naissance de la saga eFootball.

La mort de la saga PES. La naissance de la saga eFootball.

Cela fait plus de deux décennies que nous connaissons la saga Pro Evolution Soccer, PES pour les intimes (ou Winning Eleven au Japon). La saga a connu des hauts et des bas. Cette fois-ci, Konami va passer à autre chose et abandonne sa fameuse franchise.

eFootball PES 2021 Season Update va donc être le dernier volet de la série débutée en 1995. Désormais, Konami change de stratégie sans doute largement inspiré par le succès des eFootball PES Lite et de ses titres sur mobiles depuis des années au modèle économique free to play.

Hé oui, la simulation de Konami va donc s’appeler tout simplement eFootball et abandonner le nom de PES. Les nostalgiques vont regretter ce qui les a passionné des années durant mais c’est donc une nouvelle ère pour Konami.

Comme annoncé il y a des mois, les prochains eFootball sont désormais développés avec l’Unreal Engine et non plus le Fox Engine de Kojima Productions. Cela facilite pour sûr la tâche aux développeurs pour ainsi pouvoir produire et gérer les différentes versions plus facilement. En effet, eFootball sera accessible à tous les joueurs sur PS5, PS4/Pro, XSX/S, Xbox One/X, PC mais aussi sur iOS et Android un peu plus tard. La nécessité d’avoir des versions en phase n’est pas innocent puisque cela permettra des fonctionnalités comme le matchmaking cross-platform permettant à quiconque d’affronter un autre joueur peu importe la machine utilisée. Cet aspect sera proposé quelques semaines après la sortie de cet eFootball à l’automne prochain.

Utilisant le nouveau moteur, les développeurs ont pu intégrer une nouvelle technologie, le Motion Matching, permettant d’offrir encore plus de variété d’animations. C’est en fait quatre fois plus d’animations qu’on aura par rapport aux précédentes éditions du jeu.

Son aspect free to play permettra à quiconque de se lancer comme par exemple la disponibilité au lancement de matchs en local avec diverses équipes fournies. Toutefois, pour accroître les possibilités de jeu, Konami prévoit divers DLC optionnels payants évidemment ajoutant des modes de jeu par exemple et bien d’autres composants qui viendront enrichir le jeu au fur et à mesure.

Konami donne d’ailleurs déjà une roadmap sur ce que va proposer eFootball dès les premières semaines après son lancement :

Début de l’automne :

  • Une toute nouvelle expérience de jeu construite avec l’Unreal® Engine
  • Matchmaking cross-generation (PlayStation®5 vs. PlayStation®4, Xbox Series X|S vs. Xbox One)
  • Des matchs en local avec des équipes telles que le FC Barcelone, la Juventus, le FC Bayern et Manchester United

Automne :

  • Matchmaking cross-platform entre consoles et PC (par exemple PlayStation®5 vs. Xbox Series X|S, PlayStation®5 vs. PC Steam®…)
  • Un mode Construction d’équipe (nom à confirmer) qui permet de construire sa propre équipe en faisant l’acquisition de joueurs
  • Un mode Ligues en ligne (nom à confirmer) pour faire jouer son équipe dans une ligue compétitive mondiale
  • Un système de « Match Pass » pour gagner des objets et des joueurs en jouant à eFootball™

Hiver :

  • Compatibilité avec les manettes pour mobiles
  • Matchmaking entièrement cross-platform, y compris avec la version mobile lors de l’utilisation d’une manette compatible
  • Coup d’envoi des tournois eSport professionnel et amateur

Messi va rester ambassadeur pour eFootball. Et comme vous le savez déjà, Neymar Jr le rejoint dans ce rôle également. Le développement du jeu a bénéficié de la participation de joueurs d’expérience comme les espagnols Andrés Iniesta et Gerard Piqué.

Attendez-vous à ce que Konami précise un peu tous les aspects de ce nouveau eFootball à venir dans les prochaines semaines.

eFootball est prévu sur PS5, XSX, PS4, Xbox One, PC, iOS et Android pour l’automne 2021.

Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu'il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d'éditeurs et de sites web. Gamer sans être un hardcore, Michel joue à un peu tout même s'il a une préférence pour l'action.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Sign Up