Conférence Bethesda E3 2018 – Une conférence frustrante

Conférence Bethesda E3 2018 – Une conférence frustrante

Avec une conférence avec beaucoup de contenus sur des titres déjà disponibles, Bethesda Softworks semblait vraiment avoir du mal à réveiller la salle. Heureusement que Fallout 76 et le teasing de The Elder Scrolls VI les ont un peu boosté.

Afin de poser l’ambiance, Bethesda a choisi Andrew W.K. et sa musique satellisée quelque part entre le métal et la pop. L’artiste américain et son groupe de musiciens chevelus étaient en fait présents pour venir appuyer Rage 2 leaké il y a quelques jours… On aura d’ailleurs droit au trailer puis, enfin dirait-on, à du gameplay bien sauvage. Un titre qui fait envie pour peu que l’on soit un minimum dans le trip Mad Max et que dézinguer des punks à crête fluo et autres mutants autant décérébrés que démembrés représente une certaine forme de fun.

Difficile en revanche de s’extasier sur les annonces officielles de Wolfenstein The New Colossus sur Switch mais également sur la présentation d’un spin-off qui prendra place dans les années 80 à Paris – Wolfenstein Youngblood, de la refonte du card game The Elder Scrolls Legends et de son arrivée sur Switch, PlayStation 4 et Xbox One ou encore du DLC Moon Crash disponible dès maintenant pour Prey. Au menu des réjouissances nous trouvons pêle-mêle un mode dont le but est de s’échapper d’une base lunaire dans une expérience placée sous le signe de la génération aléatoire façon rogue-like, un New Game+ ou encore de nouveaux modes de difficulté ; ceux qui attendaient du contenu solo narratif si cher à Besthesda en seront pour leur déception. Qu’à cela ne tienne la VR sera également de la partie pour Prey avec l’extension multi Typhon Hunter ainsi que Wolfenstein, avec notamment un titre dédié, Wolfenstein Cyberpilot. Avec le peu d’intérêt que suscite finalement la technologie, on se demande bien pourquoi Bethesda a décidé de s’y investir avec un timing aussi décalé.

Et tant que nous sommes dans le registre du décalage, pourquoi ne pas évoquer Quake Champions, porte étendard toujours en accès anticipé ? Le fast-FPS compétitif peine à rassembler une communauté suffisamment importante, la faute à un concept plus franchement à la mode et qui ne convient au final qu’à un noyau dur de vieux briscards assez peu enclins de toutes manière à accueillir les joueurs non-initiés. Une nouvelle campagne d’accès complet gratuit a d’ailleurs déjà démarré et il sera possible d’en profiter jusqu’au 17 juin prochain. Pourquoi ne pas tenter l’expérience après tout ?

Quant à Fallout 76, après nous avoir régurgité le trailer diffusé quelques heures auparavant lors de la conférence Microsoft, un soupçon de gameplay a été lâché en pâture au public pour ce qui n’est finalement qu’un spin-off multijoueur qui permettra de temporiser en attendant un véritable nouvel épisode. L’intention y est. Il faudra cependant rester vigilant et voir si la communauté suivra réellement le soft comme il se doit. En complément nutritif, les fans en manque pourront également jouer ou rejouer à Fallout Shelter, le pendant mobile de la série, qui est disponible au moment où j’écris ces lignes sur Nintendo Switch et PlayStation 4.

Toujours en attente d’une annonce de gros calibre, c’est avec un certain soulagement que nous avons visionner le trailer – sans phase de gameplay – de Doom Eternal, véritable suite du reboot réussi de 2016. Bethesda tente de nous appâter pour finalement nous donner rendez-vous à la prochaine QuakeCon pour en savoir et en voir un peu plus. On s’en serait presque douté ! Faut-il se faire une raison et ne pas attendre mieux pour un hypothétique The Elder Scrolls VI ? Laissons planer le suspense… Si l’extension Summerset pour The Elder Scrolls Online est sortie depuis quelques semaines, cela n’a pas empêcher Bethesda de faire du remplissage. Et pour cause : ce ne sera pas l’annonce de la nouvelle itération du nouvel épisode de la série solo principale qui aura su nous rassasier. Fini le suspense pour le coup, The Elder Scrolls VI s’est fendu d’un simple trailer qui ne montre rien et une annonce de sortie planifiée pour… la prochaine génération de machines sans doute! On notera en passant la fenêtre de sortie de l’épisode mobile The Elder Scrolls Blade calée à l’automne 2018. Pourquoi pas ?

Toujours dans le registre du projet au long cours prévu pour la prochaine génération, Starfield s’est fendu d’un trailer tout aussi anecdotique que celui de The Elder Scrolls VI. Reste que ce fameux Starfield sera visiblement un titre orienté SF façon space opera. En attendant d’en savoir plus au prochain E3, on peut se dire qu’effectivement, un jeu de rôle – si toutefois c’en est un – façon The Elder Scrolls dans l’espace, ça peut franchement le faire…

En conclusion, on se demande bien pourquoi Bethesda a mobilisé autant de moyens pour une conférence E3 2018 live sur scène avec si peu de nouveau contenu à présenter. Rien de franchement palpitant n’a été montré, et ce n’est pas l’autocongratulation dégoulinante de naïveté qui aura aidé à nous tenir en haleine, d’autant que le succès commercial des titres en question n’a [malheureusement] pas toujours été réellement probant. Doom Eternal n’a rien montré de ses entrailles démoniaques et The Elder Scrolls VI n’aura fait que confirmer qu’il est effectivement dans les tuyaux mais qu’il ne risque pas de montrer le bout de ses polygones avant un bon moment. De la frustration par caisses pour les fans.

Si vous voulez (re)vivre la conférence ou tout simplement regarder les trailers, on vous les propose ci-dessous.

Gamer depuis presque 30 ans, sa passion pour le jeu vidéo demeure pourtant intacte. Touche à tout et ouvert, il a néanmoins toujours un faible pour l'univers de Nintendo, entre nostalgie des glorieuses années passées et marasme des dernières générations !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Sign Up