Sony lance enfin son nouveau casque à réduction de bruit WH-1000X M4

Sony lance enfin son nouveau casque à réduction de bruit WH-1000X M4

Il y a encore pas si longtemps les casques audio à réduction de bruit étaient un marché assez niche. Je me souviens ainsi être l’un des rares à utiliser ce genre de casque principalement pour des raisons de confort lors des vols. Mais avec la technologie et les prix évoluant, cette fonctionnalité se généralise. Dans ce domaine, deux marques se tirent la bourre : Bose et Sony.

Ce dernier a proposé la série des WH-1000XM. Fort attentu le XM4 est donc enfin annoncé et disponible deux ans après le XM3 sur lequel j’ai failli craquer. Mais j’avais fini par opter sur le Bose QC35 qui reste une valeur sûre à défaut d’avoir autant de fonctions que les XM de Sony. Autant vous le dire tout de suite, à la vue des caractéristiques, si vous possédez déjà le XM3, ce modèle n’est sans doute pas nécessaire.

Pour ceux qui ne connaissent pas la gamme, le Sony WH-1000XM4 est un casque audio Bluetooth à réduction de bruit étudié pour bien vous isoler lors de vos voyages et mieux apprécier vos contenus musicaux ou multimédia.

On retrouve un design quasi-identique qui a déjà fait ses preuves. Le WH-1000XM4 bénéficie d’améliorations sur la partie réduction de bruit dans les fréquences moyennes et élevées grâce à une nouvelle technologie de détection de bruit à double capteur (2 micros sur chaque écouteur) et à un nouveau processeur QN1 dédié à cette tâche. Cette réduction de bruit tient aussi en compte la morphologie de son utilisateur ainsi que la pression atmosphérique. Ainsi, lors de vos futurs vols, ce casque s’ajustera à la pression de l’avion.

Comme pour le précédent modèle, Sony a mis en place des systèmes permettant de laisser passer certains sons comme les voix. Autre fonction sympathique, le Speak-to-chat. Cette fonction arrête ainsi la lecture et laisse passer le bruit ambiant dès que vous parlerez. C’est plutôt pratique et vous éviterez de devoir, comme sur le XM3, de porter votre main sur un des écouteurs. Les contrôles manuels restent disponibles. Il suffit d’appuyer ou balayer la surface de l’écouteur de droite pour régler volume, changer de piste ou encore prendre un appel.

S’il est possible de régler divers aspects du casque via une app disponible sur iOS et Android, Sony a intégré le Sense Engine. Ce dernier ajuste les paramètres de réduction de bruit en fonction de votre environnement. A la longue, ce système reconnaîtra les endroits que vous fréquenterez le plus et adaptera la réduction de bruit en conséquence.

Pour éviter divers manipulations et économiser sa batterie, Sony a également prévu un système de mise en pause automatique dès lors que vous retirez le casque. La lecture reprendra automatiquement lorsque vous le remettrez.

Le WH-1000XM4 bénéficie de la technologie 360 Reality Audio. Pour en profiter pleinement, il faudra être abonné à un service proposant ce type de contenu comme Deezer ou Tidal. Bien plus que le surround, cette technologie permet d’apprécier toutes les sources sonores qui vous envelopperont avec une grande précision. Il faudra voir si ce casque pourrait être compatible avec le son 3D prévu sur la PS5. 

Côté autonomie, le WH-1000XM4 est similaire à son prédécesseur à savoir 30h d’écoute de quoi largement tenir même sur les vols long courrier. Sa charge rapide permet en outre d’avoir 5h d’écoute avec une charge de 10 minutes.

Le Sony WH-1000XM4 est d’ores et déjà disponible sur divers sites et magasins. Il vous en coûtera tout de même 380€. Cela reste le haut de panier avec comme concurrent le casque Bose. Les deux marques proposent non seulement une réduction de bruit excellente mais également un son vraiment riche. A vous de tester en magasin pour voir lequel vous sied le mieux en fonction du type de musique que vous écoutez ou tout simplement du confort ou du look.

Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu'il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d'éditeurs et de sites web. Gamer sans être un hardcore, Michel joue à un peu tout même s'il a une préférence pour l'action. Actuellement, il visite l'île de Tsushima ;)

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Sign Up