Microsoft rachète ZeniMax Media et fait main basse sur Bethesda

Microsoft rachète ZeniMax Media et fait main basse sur Bethesda

À la surprise générale, garantie sans fuites, Microsoft annonce donc avoir conclu un accord avec ZeniMax Media pour le rachat de l’ensemble du groupe, le tout pour la bagatelle de 7,5 milliards de dollars. Rien que ça.

Ce ne sont pas moins de 2300 salariés issus des studios suivants qui vont donc entrer dans le giron Xbox :  Bethesda Game Studios, id Software, ZeniMax Online Studios, Arkane Studios, MachineGames, Tango Gameworks, Alpha Dog, and Roundhouse Studios. On notera qu’au vu la taille de l’entité, la structure conservera pour l’heure son organisation telle quelle. Des noms pour certains connus et reconnus, d’autres bien moins. Et si globalement on peut reprocher à Bethesda une certaine baisse de régime sur ses dernières productions en date, l’opération n’en demeure pas moins un véritable coup de tonnerre dans l’industrie vidéoludique.

Car au-delà des chiffres et des noms de studios, ce qu’il faut noter entre tout, ce sont les différentes licences qui sont concernées par ce rachat. À savoir, des séries telles que Doom, Fallout, The Elder Scrolls, Dishonored ou encore The Evil Within. Et surtout, les titres à venir tels que The Elder Scrolls VI dont un teaser avait été dévoilé il y a quelques temps ou le très nébuleux Starfield, sorte de pendant space opera de la franchise heroic fantasy de Bethesda. On n’en sait d’ailleurs pas beaucoup plus concernent ce dernier titre. Phil Spencer évoquant par ailleurs assez habillement que des titres en développement non annoncés figurent dans la pochette surprise.

La question qui se pose finalement, c’est qu’en sera-t-il des titres en cours de développement ou à venir dans un futur relativement proche ? À l’image de Deathloop, le FPS fantasque développé par le studio Arkane et annoncé en exclusivité temporaire sur PlayStation 5. Microsoft ayant d’ores et déjà déclaré que l’intégralité des titres et futurs nouveaux jeux Bethesda (au sens large) seront disponibles day one sur le Xbox Game Pass (la formule d’abonnement Xbox / PC avec accès direct à des centaines de titres), on peut se douter de quelques probables changements.

On sait par ailleurs que Microsoft a annoncé que Bethesda continuera d’exister en tant qu’éditeur, ce qui laisse persister un certain flou quant à la notion d’exclusivité des titres futurs. Toutefois, Phil Spencer a indiqué à nos confrères de Bloomberg que les décisions de sortie des futurs titres se feront au cas par cas.

Même s’il ne faut pas se voiler la face quant à la finalité de ce rachat aux coûts démesurés. Microsoft et Xbox comptent bien jouer sur l’exclusivité de licences qui ont une aura particulièrement puissante aux USA. C’est bien évidemment sans compter l’impact de l’annonce, calée comme par hasard à la veille de l’ouverture des réservations de Xbox One Series X/S…

Nous restons à l’écoute dans les jours à venir concernant l’impact de la manœuvre sur la notion d’exclusivité des jeux Bethesda à venir.

Gamer depuis plus de 30 ans, sa passion pour le jeu vidéo demeure pourtant intacte. Touche à tout et ouvert, il a néanmoins toujours un faible pour l'univers de Nintendo, entre nostalgie des glorieuses années passées et marasme des dernières générations !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Sign Up