Curse of the Dead Gods

Jeux PC PS4 PS4 Pro Switch Xbox One Xbox One X
Follow

Premières impressions pour le rogue-like frenchy Curse of the Dead Gods

Premières impressions pour le rogue-like frenchy Curse of the Dead Gods

Les frenchies du studio Passtech Games ont lancé leur dernier bébé en accès anticipé sur Steam. Par précaution, peinture fraîche oblige, on préfère vous livrer un premier avis à chaud sur ce jeu qui va vous donner des sueurs froides.

Déjà responsables des sympathiques Master of Anima et des deux opus de Space Run, les parisiens de PassTech Games livrent pour leur troisième collaboration avec Focus Home Interactive un Rogue-like pur jus. Comprenez qu’après le Tower Defense ou la Stratégie en temps réel, on se retrouve cette fois seul contre tous. Curse of the Dead Gods catapulte le joueur dans la peau d’un chasseur de trésors avide de richesses, qui cherche finalement à s’extirper des entrailles d’un bon vieux temple précolombien.  Un temple maudit pour être plus précis.

Certes, les salles foisonnent d’or et de reliques, mais elles pullulent surtout de dangers. En sus de devoir composer avec pas mal de pièges (pics, statues incendiaires ou jarres explosives pour citer les plus communes), notre héros – que l’on baptisera Pedro pour le fun – doit aussi affronter pas mal de “morts-vivants » qui hantent les tombeaux. L’arsenal de départ de Pedro est constitué d’un flingue, d’une machette et d’une torche. Cette dernière sert à faire apparaître les pièges dissimulés par les ténèbres, mais aussi à incendier les flambeaux et éventuelles nappes de combustibles. Quant au pistolet et au coupe-coupe, bien combinés ils peuvent créer des enchaînements dévastateurs. Comme il est difficile voire impossible de garder les ennemis à distance en se limitant à la seule utilisation du flingue (flanqué d’une cadence de tir et d’une puissance de feu trop faiblarde) on peut ramasser en chemin d’autres armes plus dévastatrices comme des marteaux à deux mains.

Plutôt que de foncer dans le tas en tentant de faire feu de tout bois, lorsque c’est possible il faut tirer parti des différents types de pièges pour éliminer plusieurs adversaires d’un seul coup. Pratique mais gare à ne pas chopper des dommages collatéraux au passage ! Pour se sortir des confrontations, impossible de rester retranché derrière un abri de fortune que l’ennemi a vite fait de contourner sans peine ! Le titre impose donc de rester perpétuellement en mouvement ou d’esquiver les attaques adverses, voire de les parer. Attendez-vous à vivre une expérience à l’action intense et frénétique. On crève souvent, parfois bêtement, après avoir vidé sa réserve de points d’action, et on se résigne à retenter sa chance depuis le début du parcours. Et là surprise ! Les donjons sont générés de manière aléatoire tout comme les items et reliques que l’on est amené à utiliser ou les malédictions que l’on se choppe entre deux niveaux… et qui viennent pimenter un jeu déjà sacrément corsé ! Vous voilà prévenus. Achever un run semble parfois relever du coup de chance.

Comme dit en préambule de ce premier aperçu, le jeu est disponible depuis le 3 mars en accès anticipé. Comprenez par-là que bon nombre d’éléments de gameplay n’ont pas encore été implémentés et qu’en l’état on attend plutôt que le jeu soit terminé afin de se prononcer dessus. On a pu essayer la version PC de Curse of Dead Gods et le jeu tourne assez bien sur une déclinaison mobile d’un Ryzen 5 épaulé par une modeste GTX 1050. L’expérience s’est avérée en revanche moins agréable – pour cause d’esquive plus dure à placer – en employant le GPU VEGA intégré au processeur. Graphiquement c’est plutôt joli, le titre a adopté un rendu en 3D Cell Shadée qui ne manque pas de style… mais souffre d’un léger problème de visibilité. La faute à une caméra fixe hautement perchée et qu’on ne peut pas contrôler à l’aide du stick analogique droit. Un brin frustrant.

Pas besoin d’une éventuelle review, les joueurs PC les plus masochistes en quête d’un challenge haletant et difficile peuvent tenter le coup. Gare ! La manette est de rigueur !

Focus Home Interactive a déjà confirmé l’arrivée sur PS4, Xbox One et Switch de ce titre. Aucune date de sortie n’a toutefois été confirmé.

Ex journaliste, feu globe-trotter à plein temps, papa, technophile, gamer et retrogamer depuis toujours. Adorateur du HDMI, Grand Manitou du VGA et chevalier de l'Ordre de la Péritel. Aime la 32X, voulait croire en la Jaguar et la WiiU. A commencé dans la presse mag jeux vidéo en 2005.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Sign Up