Blackmagic Design sort une grosse mise à jour de son Davinci Resolve pour les M1 d’Apple

Blackmagic Design sort une grosse mise à jour de son Davinci Resolve pour les M1 d’Apple

Les trois logiciels les plus répandus de nos jours pour le montage vidéo semi-pro et pro sont Adobe Premiere, Final Cut Pro et donc Davinci Resolve. Blackmagic Design sort la version 17.3 qui devrait plaire aux possesseurs de Mac à base de processeurs M1.

Apple avait déjà démontré la qualité de sa puce maison, le M1, présentant des performances plus qu’intéressantes pour les créatifs. Avec leur propre logiciel de montage vidéo, les Mac à base de M1 sont capables de performances que même les machines pro de la marque peinent à suivre.

Si Davinci Resolve a également bénéficié du surplus de puissance du M1, le logiciel était un peu en deça de Final Cut Pro sur certains aspects. Blackmagic Design y a donc remédié en travaillant sur la version 17.3 de Davinci Resolve. Cette dernière bénéficie ainsi d’un nouveau moteur permettant d’obtenir jusqu’à 3X plus de vitesse pour les Mac M1. Ce gain de performance va permettre de travailler de manière plus rapide et plus fluide sur des vidéos 4K voire 8K tout en réduisant la consommation électrique.

Par ailleurs, Davinci Resolve 17.3 offre une nouvelle option pour l’encodage H265 qui – je vous le rappelle – permet à débit similaire une qualité d’image supérieure au H264. En effet, vous allez pouvoir choisir entre vitesse et qualité d’encodage H265. En optant pour le mode vitesse, on peut ainsi réduire d’un bon tiers le temps d’encodage.

Cette version bénéficie également de diverses améliorations et corrections pour les possesseurs de machines Windows et Linux. Vous pouvez allez télécharger la version standard gratuitement sur le site de Blackmagic Design. Pour celles et ceux qui veulent en plus profiter d’autres fonctionnalités encore plus avancées, Blackmagic Design propose la version Davinci Resolve Studio à 255€. Cette version offre ainsi des fonctions comme le DaVinci Neural Engine, des outils de 3D stéréoscopique, des dizaines de filtres Resolve FX et de plug-ins audio Fairlight FX supplémentaires, sans oublier des outils d’étalonnage HDR avancés et des scopes HDR. Pas forcément nécessaires si vous êtes un créateur de contenu mais qui sait à l’avenir…

A titre personnel, jonglant entre Final Cut Pro et Davinci Resolve, j’avoue que cette version a de quoi titiller mon intérêt. Si Final Cut Pro reste mon logiciel de montage vidéo principal, certains aspects de Davinci Resolve 17.3 pourrait me faire basculer mon travail sur le logiciel de Blackmagic Design. A voir maintenant si Apple va se bouger pour enfin ajouter des fonctionnalités avancées sur son Final Cut Pro, le constructeur ayant annoncé sa présence au NAB Show, le salon de la vidéo professionnelle aux US en octobre, sans parler de l’arrivée à l’automne de la version professionnelle du M1 communément appelée le M1X qu’Apple devrait intégrer aux nouveaux Macbook Pro 14″ et 16″ et à une version de l’Apple Mini Pro.

En attendant, pour les curieux, voici la liste complète des fonctionnalités et améliorations de Davinci Resolve 17.3 :

Performances avec Apple Silicon

  • Moteur de traitement jusqu’à 3x plus rapide pour un montage et un étalonnage en 8K.

Fairlight

  • Amélioration de la latence et buffers ajustables pour le traitement et l’entrée.
  • Boîte de dialogue d’exportation améliorée avec contrôle de la dénomination, des métadonnées et du format.
  • Les plans de la timeline peuvent être sélectionnés depuis l’index de la timeline Fairlight.
  • Amélioration de la résolution de la règle de la timeline Fairlight.
  • Les bus peuvent être réorganisés en déplaçant l’index des pistes.
  • Nouvelles options de préférences E/S audio avec prise en charge de sélections E/S individuelles.
  • Amélioration de la prise en charge du mix pour les formats de piste LRC, 5.0 et 7.0.
  • Amélioration du montage, du décalage et du fondu pour les plans groupés.

Étalonnage

  • L’outil Déformation couleur supporte les résolutions de grille par défaut permanentes.
  • Les commandes d’étalonnage HDR supportent les préréglages de zone par défaut permanents.
  • Les têtes de lecture actives peuvent être commutées en cliquant sur le viewer à écran divisé.
  • Nouvelles commandes d’ouverture anamorphiques pour l’effet Resolve FX Diffraction de l’ouverture. Uniquement pour la version Studio.
  • Nouvelles formes et contrôle de la mosaïque affiné pour l’effet Resolve FX Flou mosaïque.
  • Nouvelles commandes de rotation pour les garbage mattes de l’incrustateur Resolve FX.
  • Nouvelles commandes de saturation et de gamma et meilleures performances pour l’effet Resolve FX Lueur diffuse.

Cut

  • Les affichages par liste de la bibliothèque de médias peuvent être triés depuis la sélection par colonne.
  • Nouveau badge permettant d’identifier rapidement les plans fixes sur la timeline.

Montage

  • Concordance d’images possible entre les coupes des sous-clips et les médias originaux.
  • Rotation possible des transitions de forme et d’iris depuis l’inspecteur.
  • La lecture autour de la sélection fonctionne désormais avec les sélections de transition.
  • Les sous-titres récemment ajoutés conservent la position de la tête de lecture pour permettre de prévisualiser le texte.
  • Les plans composés de la timeline peuvent être renommés.
  • Les compositions Fusion peuvent être renommées dans la fenêtre de l’inspecteur.
  • Options pour nommer et utiliser l’intégralité du plan lors de la création d’un sous-clip

Fusion

  • Possibilité de double-cliquer sur les lots DRFX pour les installer sur Windows et Linux.
  • Support pour visualiser le type de nœud en appuyant sur Ctrl/Cmd-Majuscule-E.

Codecs et exportation

  • DaVinci Resolve Studio supporte l’encodage audio dans le SDK du plug-in d’encodage.
  • Décodage matériel accéléré des fichiers AVC Intra sur Apple Silicon.
  • Prise en charge du décodage et de l’encodage des séquences d’images JPEG-HT .JPH.
  • Meilleures performances de décodage H.264 et H.265 sur les systèmes Intel de Windows.
  • Encodage H.265 optimisé pour une rapidité sur les systèmes Apple Silicon.
  • Prise en charge du décodage des plans MKV avec des codecs vidéo VP9.
  • Meilleures performances de décodage des plans MKV avec de l’audio AAC et AC3.
  • Prise en charge de l’intégration des sous-titres de flux binaire MPEG2 dans les plans XDCAM.

Général

  • Amélioration de la vitesse de démarrage pour les bases de données sur disque avec plusieurs projets.
  • Prise en charge de processus de connexion et de la création de bases de données simplifiées.
  • Les importations AAF supportent désormais le transfert de plans imbriqués simples.
Co-fondateur de Playscope, Michel est un des dinosaures de la presse spécialisée informatique et jeux vidéo. Certains diraient même fossile depuis le temps qu'il oeuvre dans cette industrie (1987). Il a survécu à nombre de magazines, d'éditeurs et de sites web. Gamer sans être un hardcore, Michel joue à un peu tout même s'il a une préférence pour l'action.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Sign Up