Test – Elgato HD60 X – La nouvelle génération de boîtiers de capture vidéo

BLOC INFO
Constructeur
Elgato
Genre
Boîtier de capture vidéo
ACHETEZ SUR

Si vous suivez Playscope, vous savez qu’on est un peu des spécialistes dans le domaine de la capture vidéo gaming. Après des années d’expérience et l’emploi de matériels de marques diverses et variées, je reviens souvent au même constructeur à savoir Elgato. Alors lorsqu’ils annoncent un nouveau boîtier, je m’empresse de le tester.

Certains d’entre vous connaissent certainement Elgato pour la foultitude d’accessoires qu’ils proposent en direction des streamers et des créateurs de contenu. Parmi ces accessoires, on notera ainsi les cartes et les boîtiers de capture cruciaux pour tout streamer et créateur de contenu qui se respecte. La série des HD60 a connu un succès mérité tout au long de ses années avec diverses itérations amenant son lot d’améliorations et de nouveautés. Le HD60 X est donc le petit dernier de la famille.

Elgato a décidé de changer le design pour ce HD60 X. Terminé les rondeurs, on se retrouve avec une sorte de galet aux arêtes plus marquées de taille fort compacte et très léger. Le HD60 X est tellement léger qu’on se demande s’il y a quelque chose dedans. Mis à part une petite diode indicateur, une prise casque sur la façade une prise USB-C pour la liaison avec votre ordinateur et une sortie et une entrée HDMI, rien ne vient encombrer le boîtier. Son intérêt est ailleurs, dans ses capacités de capture et de relais vidéo inédites.

Comme pour les précédents modèles de la gamme, le HD60 X est capable de capturer à ces diverses résolutions et en HDR :

  • 2160p30
  • 1440p60
  • 1080p60
  • 1080p30
  • 1080i
  • 720p60
  • 576p
  • 480p

En soi, cela n’a rien de vraiment extraordinaire même si ce HD60 X gagne quelques résolutions dont le fameux et répandu 1440p dans le monde PC et le HDR. A noter que la capture en HDR n’est possible que sur PC grâce au logiciel maison 4K Capture Utility – Une variante du logiciel que les possesseurs des précédents modèles connaissent à savoir le logiciel Game Capture. Ce logiciel reprend diverses fonctionnalités de Game Capture donc les habitués devraient y retrouver leurs marques assez rapidement. On peut ainsi choisir les résolutions, le framerate mais aussi le débit d’enregistrement. Etant donné que la majorité des utilisateurs ont des disques durs rapides ou des SSD désormais, je vous conseille d’opter pour le débit maximum systématiquement pour conserver une qualité d’image optimale.

Sur Mac, vous serez obligé d’utiliser OBS avec ses limitations ou Quicktime Player qui – avouons-le – n’a pas été conçu pour cela avec peu de réglages disponibles. La capture ou le stream via OBS sur Mac ne pose pas de problème particulier pour peu que vous maîtrisiez le logiciel. Dans l’ensemble utiliser ce boîtier sur Mac donne d’excellentes résultats mais avec moins de réglages possibles. A noter qu’Elgato est à jour puisque son boîtier est parfaitement reconnu par mon Mac Studio à base de M1 Ultra.

La plus grande innovation sur le HD60 X qui le démarque de ses prédécesseurs et de la concurrence est sa technologie pass-through. Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, voici une petite explication. Etant donné que le boîtier possède une entrée et une sortie HDMI, vous pourrez capturer une source (PC, console, etc.) sur votre ordinateur de capture tout en jouant sans latence ni perte sur un autre écran comme un second moniteur ou un téléviseur. Jusqu’à présent, la majorité des systèmes de capture vidéo vous limitaient à des signaux vidéo à des résolutions et framerate standards type 1080p30, 1080p60, 4K30, 4K60, etc. Le HD60 X est évidemment capable de “relayer” ces signaux. Toutefois, ce boîtier est capable de bien plus et cela pour le plus grand plaisir des joueurs sur les PS5 et XSX/S ou sur PC voire sur Mac (pour le peu qu’ils sont).

En effet, le pass-through du HD60 X peut ainsi relayer des signaux plus hétéroclites comme le 1080p240, le 1440p120 ainsi que le HDR10 ou encore le fameux VRR désormais disponible sur PS5 et XSX/S et assez commun sur PC avec les Nvidia G-Sync ou les AMD Freesync. L’intérêt ? Vous allez enfin pouvoir jouer avec un affichage optimal tandis que le HD60 X transforme le signal et le capture aux résolutions précédemment cité plus haut.

Je me suis ainsi amusé à tester des jeux comme Destiny 2 tournant en 1080p120 sur PS5 tout en capturant la vidéo en 1080P60 sans problème. De même en activant le VRR sur le dernier Ratchet & Clank, je pouvais parfaitement jouer en 4K dynamique VRR tout en capturant un 1080p60 toujours. Il en va de même sur XSX. La capture en 1440p concerne surtout les jeux PC capables de sortir ce type de résolution.

Si vous possédiez déjà un boîtier Elgato de la série, basculer au HD60 X sera assez immédiat avec des avantages certains pour votre confort. L’intérêt est surtout pour les streamers qui pourront donc jouer avec l’affichage optimal tandis que le boîtier converti le signal en quelque chose de digeste pour Twitch ou Youtube qui n’acceptent de toute manière pas au-delà des 60FPS ni le VRR ou le HDR en streaming.

Au final, malgré un prix peut-être un brin trop élevé, environ 200€, l’Elgato HD60 X est le digne remplaçant des anciens modèles et ouvre la voie aux boîtiers avec des pass-through permettant de profiter pleinement de la qualité d’image et de la fluidité de nos machines favorites. C’est la nouvelle génération de boîtiers de capture qui est ainsi lancée. Un must pour tout streamer sérieux.

Test – Elgato HD60 X – La nouvelle génération de boîtiers de capture vidéo
CONCLUSION
Pour les streamers qui cherchent une bonne solution future proof pour diffuser leur gameplay sans être obligé de réduire leur framerate, l'Elgato HD60 X est une solution idéale. Avec son passthrough VRR, HDR et à des framerates pouvants atteindre les 120FPS en 1440p et les 240FPS en 1080p, les joueurs sur PC pourront continuer à bénéficier des avantages graphiques pendant leur stream/capture. Même les joueurs sur consoles, notamment sur PS5 et XSX/S, pourront bénéficier de caractéristiques propres à la nouvelle génération tout en streamant à une résolution et un framerate compatible avec Youtube ou Twitch. Un accessoire à ne pas manquer donc.
Les plus
Un boîtier compact et léger facile à installer
Le passthrough VRR, HDR10, 4K60
Bonne qualité d'encodage
Les moins
Pas d'enregistrement HDR sur Mac
Pas de logiciel 4K Capture Utility sur Mac. Obligé de passer par OBS ou Quicktime.
9
ACHETEZ SUR AMAZON