Cotton Reboot! – Un moment pour soie

PS4 PS4 Pro Switch Tests PS5

Reboot ou remake ? Qu’importe ! Voilà l’occasion de revoir un Shoot Them Up mythique enfin remis au goût du jour ou presque. C’est doux ! C’est neuf ?

Après avoir fait les beaux jours de l’arcade, les Shoot Them Up se sont offerts quelques adaptations sympathiques sur les machines domestiques. Si l’on a pu goûter aux conversions de R-Type, 1943, Space Invaders et tant d’autres sur consoles et micro, il est temps de se refrotter à Cotton. Une franchise venue des salles enfumées du lointain nippon à la fin des années 80 et qui a fait l’objet de tout un cas d’adaptations ou de suites sur MegaDrive, SuperFamicom/Super Nes, X68000, PC Engine CD, Saturn, Dreamcast et PS2. C’est dire si la licence était populaire au Pays du Soleil Levant dans les années 90.

Cotton Reboot!_20210720223209

Le pitch est plutôt simple, pour un Shoot Them Up  en 2D vue de profil. Durant sept stages on suit les aventures d’une petite sorcière, Cotton, qui s’est mis en tête de collecter différentes variétés de mignardises sucrées. Notre petite magicienne sur son balai est assistée par une (ou plusieurs) fée(s) nommée(s) Silk, tout aussi accro aux sucreries. Nos héroïnes filent à travers les niveaux pour obtenir à la fin un précieux bonbec gardé par un énorme boss “glucophile”. Entre temps, le jeu impose de décimer des escadrilles et bataillons d’ennemis, sur terre comme dans les airs, d’esquiver une myriade de tirs nourri, de virevolter à travers des boyaux étroits ou des espaces plus ouverts… mais toujours sous le feu intense de la petite friture ou des demi-boss. Pour annihiler ces empêcheurs de se goinfrer en rond, notre sorcière et la petite fée peuvent disperser leurs tirs en faisant feu sur des Power Up (cristaux), employer des modes de tirs surpuissants (et accélérateurs de score) voire aussi des Megabombes. Malgré une bonne puissance de feu, on crève souvent. Heureusement ce Cotton Reboot octroie des Continus Infinis au joueur… mais se montre en contrepartie intraitable sur les collisions. Et à l’image des remakes de  Ghost’n’Goblins ou de Alex Kidd in Miracle World on achève le reboot en l’espace de “quelques” minutes, ou plutôt en moins d’une heure, en ayant déversé au passage quelques larmes de sang face à certains passages ardus. Vraiment intense, parfois fun avec son univers déjanté digne d’un Parodius, le remake du mode Arcade propose de jouer les prolongations par le biais d’un mode Survie où il faut scorer un maximum pendant 2, voire 5 minutes ou plus encore si affinité. En sus, il propose aussi de s’essayer à la version X68000 d’origine transposée ici dans ses moindres détails jusqu’aux ralentissements de l’action lorsque trop de sprites s’affichent à l’écran.

Cotton Reboot!_20210720225234

En ce qui concerne la version modernisée du reboot testée sur PlayStation 4 elle n’a pas héritée des défauts les plus rédhibitoires de la mouture d’origine. Comprenez par-là que l’action est encore plus intense, avec davantage de projectiles à esquiver, des modes de tirs encore plus dévastateurs et spectaculaires ainsi que des effets graphiques plus chatoyants. Ajoutez à cela un rendu plus détaillé, plus coloré et l’ajout de splendides arrière-plans (pixelisés), et vous obtenez… un titre visuellement plus riche à l’action parfois peu lisible. Frustrant. Comme dit un peu en amont il n’est pas rare de crever sans comprendre d’où venait le danger tant il y a parfois de projectiles, d’ennemis et Power Up à l’image : un sacré bazar ! Entre tradition et modernité, le jeu adapte d’ailleurs son rendu à nos écrans larges, offre parfois de jolis effets de transparence et d’autres qui semblent descendre en droite ligne de la Saturn. Si l’on en prend plein les yeux, nos oreilles ne sont pas en reste puisqu’elles profitent aussi d’un joyeux bazar cacophonique, où des musiques entraînantes sont noyées sous une multitude d’effets sonores : digne des grandes heures de l’arcade.

À moins d’être un inconditionnel du genre, vous risquez vite de faire le tour de ce très sympathique Reboot de Cotton. Seuls les fans trouveront leur bonheur… sûrement plus en cas de baisse de prix.

Cotton Reboot!_20210720225122

Good

  • De l’action intense, un challenge de haut vol et des continus infinis : merci
  • L’aliasing et les pixels gras se font oublier dans le feu de l’action
  • On en prend plein les yeux et plein les oreilles

Bad

  • Parfois on n'y voit goutte tant c’est l’anarchie à l’écran
  • Une durée de vie pas bien longuette
  • Un peu cher quand même pour un petit remake indé
7.5

Bon

Ex journaliste, feu globe-trotter à plein temps, papa, technophile, gamer et retrogamer depuis toujours. Adorateur du HDMI, Grand Manitou du VGA et chevalier de l'Ordre de la Péritel. Aime la 32X, voulait croire en la Jaguar et la WiiU. A commencé dans la presse mag jeux vidéo en 2005.

Lost Password

Sign Up